Serge Fontaine relève son premier défi

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Serge Fontaine relève son premier défi
Mission accomplie pour Serge Fontaine qui a pédalé Uashat/Havre-Saint-Pierre en fatbike du 6 au 9 août.

Les défis personnels nous amènent à nous surpasser, à prendre soin de soi. L’Innu de Uashat Serge Fontaine a décidé de se remettre en forme il y a un près de trois mois. Résultat, il aura perdu quelque 35 lb. Comme premier défi, l’homme de 27 ans a pédalé de Sept-Îles jusqu’à Havre-Saint-Pierre…en fatbike (vélo à roues surdimensionnées), du 6 au 9 août.

« Je me suis entraîné régulièrement durant deux mois et demi, sept jours par semaine. Je faisais du vélo stationnaire, mais c’était redondant. J’ai vu sur YouTube des gens faire du vélo de montagne avec une GoPro. Je m’imaginais avec ce que je voyais. Je me suis acheté un vélo de montagne », a-t-il confié.

Serge Fontaine a par la suite découvert le fatbike par la location auprès de 50e Parallèle. Il a alors parlé de son projet à Joey Thibault (propriétaire) et une collaboration est née en juillet.

L’Innu a pris le départ de son expédition le 6 août, un peu avant 4h du matin, après une courte nuit de sommeil de deux heures. Il aura pédalé sur près de 70 km la première journée, « sur les grosses côtes de la Côte-Nord ». Les deux jours suivants, il a roulé près de 55 km chaque fois. Il a gagné Havre-Saint-Pierre en fin d’avant-midi dimanche. Ses nuits, il les aura dormis dans une tente.

Cette aventure de quelque 225 kilomètres, marquée de hauts et de bas, aura été plus mentale que physique, même s’il a perdu quelques livres de plus, une dizaine. « J’ai pleuré quelques fois. C’est beaucoup d’émotions », a-t-il mentionné lundi matin, ressentant les courbatures de son périple.

Au-delà de vouloir faire de l’activité physique, Serge Fontaine voulait promouvoir les produits locaux. Il aura goûté à la chicoutai et a fait le plein de fruits de mer. « J’ai mangé des oursins pour la première fois », a-t-il raconté.

Il retient de ce tout premier défi personnel la beauté du paysage nord-côtier. « C’était juste Wow! » Il a également apprécié l’intérêt des touristes à son projet et a adoré son expérience. « C’était magique! »

Serge, qui étudie au DEP en mécanique d’engin de chantier, compte relever d’autres défis, d’autres expéditions, un côté aventure, que ce soit de l’escalade de montagne, rouler sur le chemin de SM3 ou encore mieux, faire Uashat/Tadoussac, à vélo. « Je vais me préparer encore plus pour mes prochains défis et j’aimerais collaborer avec ma communauté », a-t-il conclu.

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de