Sept-Îles se lancera dans le compostage

Photo de Nicolas Dupont
Par Nicolas Dupont
Sept-Îles se lancera dans le compostage
La Ville souhaite commencer la collecte des matières putrescibles vers la fin de l’année 2021, ou au plus tard au début de 2022.

La municipalité de Sept-Îles adresse une demande d’aide financière au gouvernement afin de mettre en place une plateforme de compostage. Il s’agit d’une étape supplémentaire vers la mise en place du bac brun.

Après avoir commandé une étude sur les options qui s’offraient à elle, la municipalité a décidé d’aller de l’avant avec la construction d’une plateforme de compostage. Selon le directeur général, Patrick Gwilliam, trois options ont été étudiées: envoyer les matières organiques à l’extérieur, l’installation d’un incinérateur et le compostage. L’option de faire son propre composte était la moins dispendieuse.

Maintenant que le choix est fait, la municipalité devra lancer une série d’études afin de détailler le projet. « Est-ce qu’on fournit les bacs? Quel va être l’horaire des collectes? Est-ce qu’on change l’horaire des autres collectes? Qu’est-ce qu’on doit faire au niveau des communications et de la sensibilisation? Ce sont autant de questions sur lesquelles on doit se pencher », précise M. Gwilliam.

Objectif 2021-2022

Découlant de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles adoptée en 2011, les municipalités de la province avaient initialement jusqu’en 2020 pour commencer la collecte des matières putrescibles. Par la suite, le gouvernement a modifié ce délai jusqu’en 2022.

La Ville souhaite commencer la collecte des matières putrescibles vers la fin de l’année 2021, ou au plus tard au début de 2022.

Comme il reste encore beaucoup de détails à déterminer, dont les plans et devis des futures installations, les coûts de la future plateforme de compostage ne sont pas encore connus.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de