Sept-Îles accueillera des centaines d’amateurs de VTT

Photo de Karine Lachance
Par Karine Lachance
Sept-Îles accueillera des centaines d’amateurs de VTT
Lancement du Jamboree de VTT 2019 en compagnie du comité organisateur et du maire de Sept-Îles, M. Réjean Porlier. (Photo : Le Nord-Côtier)

Plus de 300 véhicules quad envahiront Sept-Îles lors du Jamboree d’été de la Fédération Québécoise des Clubs Quads qui se déroulera du 28 au 30 juin. Les adeptes de partout au Québec seront présents afin de découvrir les quelque 176 km de sentiers fédérés qui s’étendent de Port-Cartier jusqu’au pont de la rivière Moisie.

Les membres du Club Quad Les Nord-Côtiers sont à peaufiner l’organisation du Jamboree d’été 2019 qui aura lieu à Sept-Îles à la fin juin. Ils accueilleront des gens de partout au Québec et même de Toronto.

Les retombées économiques d’un tel projet sont intéressantes pour les entrepreneurs locaux tels que les hôtels, les pharmacies et les dépanneurs.

«Ce qui retient plus notre attention, ce sont les retombées à long terme. Si les participants trouvent notre région belle et qu’ils en parlent, je suis certaine que cet événement sera profitable pour nous», lance Mme Marie-Ève Cyr, directrice de Tourisme Sept-Îles.

Le comité de travail sur l’amélioration des sentiers aura été profitable avec la venue de cet événement touristique important. Grâce à cette table, constituée de plusieurs membres, dont le maire de Sept-Îles M. Réjean Porlier, des investissements de 713 000$ ont permis la réalisation d’un pont liant Sept-Îles à Port-Cartier par les sentiers fédérés.

«Notre objectif avec ce Jamboree, c’est de faire rouler les participants. S’ils aiment leur expérience, ils vont revenir. Nous avons les plus beaux sentiers, il suffit de les mettre en valeur», affirme le président du rassemblement, Marius Murray.

Joindre l’utile à l’agréable

Les membres du Club Quad Les Nord-Côtiers s’impliquent dans leur milieu en participant à la lutte aux dépotoirs clandestins. De plus, ils organisent des événements carbone zéro, qui consistent à planter des arbres le long de leurs sentiers, afin de diminuer l’impact de la production de gaz à effet de serre lors de leurs randonnées. Ils prônent l’utilisation de leurs sentiers pour la sécurité et les bienfaits écologiques.

«Nous croyons que pendant que les gens roulent sur nos sentiers, ils ne sont pas sur le bord de la plage en train de nuire. Je sais que c’est néfaste rouler sur les berges», exprime le président M. Murray.

Les participants du Jamboree 2019 bénéficieront d’un horaire diversifié, avec des choix d’expéditions variant entre 75 et 175km. Pour vous inscrire ou en connaître davantage sur l’événement, rendez-vous au www.nord-cotiers.fqcq.qc.ca.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de