Sept-Îles 2013: Cinq femmes à la table du conseil

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Sept-Îles 2013: Cinq femmes à la table du conseil

Le vent de changement qui a soufflé sur la mairie de Sept-Îles dimanche s’est déplacé jusqu’à la table du conseil municipal, où seulement trois candidats de l’ancienne administration sont demeurés en poste. Cinq femmes ont également réussi à gagner les suffrages dans leur secteur, les mettant ainsi à armes égales avec leurs collègues masculins, incluant le maire.

La soirée électorale n’a pas qu’entraîné son lot de surprises à la mairie, mais aussi dans certains secteurs où des candidats établis ont été délogés par des nouveaux venus. C’est notamment le cas dans Sainte-Marguerite, où la jeune Élisabeth Chevalier a eu le dessus sur le conseiller sortant, Gervais Gagné. «Je pense que les citoyens ont témoigné de leur volonté de changer les choses», s’est réjouie l’employée du Centre d’Action Bénévole de Sept-Îles.

La nouvelle venue en politique, Charlotte Audet, a défait les deux conseillers de l’administration précédente, Jean-François Martin (sortant) et Claude Lessard (anciennement Moisie-Les Plages), dans Jacques-Cartier. «J’ai eu une campagne remplie de beaux moments, d’échanges intéressants», a fait savoir la présidente du conseil d’administration de la station récréotouristique de Gallix. «Ce sera quatre années superbes», s’est-elle exclamée.

Un retour pour Catto et Lejeune
Dans Moisie-Les Plages, où la lutte promettait d’être chaude, c’est finalement Louisette Doiron-Catto qui l’a emporté sur ses adversaires, Andrée-Gurthy Dufour et le militant, Marc Fafard. Mme Catto, qui a été conseillère de ce même district sept ans plus tôt, effectue ainsi un retour à la table du conseil. «Je suis très heureuse que la population me donne ma chance. Disons que je n’étais pas sortie par la grande porte à l’époque», a-t-elle expliqué, rappelant que les dernières années de son mandat avaient été «très pénibles».

L’ex-conseillère du défunt district de Gallix, Guylaine Lejeune, revient aussi à l’Hôtel de Ville, cette fois dans Ferland. La directrice de la section Côte-Nord de la Société canadienne de la sclérose en plaques a remporté son élection contre Ian Roussel, Martin Langlois et Line Mailloux. «Je suis très fébrile, j’avais oublié à quel point c’était stressant, a-t-elle lancé avec émotions. C’est une victoire, mais maintenant, il va falloir être sur le plancher et travailler.»

La conseillère élue par acclamation dans Mgr-Blanche, Lorraine Dubuc-Johnson, complète la tablée chez les femmes. Toujours par acclamation, Michel Bellavance prend le siège dans Sainte-Famille.

Dans du Vieux-Quai, le cadre du Cégep de Sept-Îles, Guy Berthe, a défait le jeune représentant, Andrew Choinière. M. Berthe briguait les suffrages dans le district qu’il habite depuis plusieurs années. «Je suis hyper satisfait, j’ai adoré rencontré les gens, a-t-il indiqué. Je prends aussi l’engagement d’apporter un appui particulier aux gens démunis et aux ainés qui sont laissés à eux-mêmes.»

Les conseillers sortants de Marie-Immaculée et de L’Anse, Denis Miousse et Jean Masse, ont pour leur part remporté un autre mandat. Miousse a défait Nunziato Garreffa, tandis que Masse a gagné contre Marius Murray et Pierre Pelletier.

Les membres du conseil municipal de Sept-Îles doivent être assermentés au cours des prochains jours.

(Photo: Le Nord-Côtier)

Partager cet article