Saison terminée pour la desserte maritime : toutes les marchandises ont été livrées

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Saison terminée pour la desserte maritime : toutes les marchandises ont été livrées
Le Nordik Express au port de Sept-Îles le 11 janvier 2021

Malgré toutes les embûches qu’ils ont connues au courant des deux derniers mois, la Société des traversiers du Québec (STQ) et l’entreprise Relais Nordik, l’opérateur de la desserte maritime de l’île d’Anticosti et de la Basse-Côte-Nord, ont annoncé avoir réussi à livrer l’ensemble des marchandises commandées par les résidents et commerçants de ces régions.

Un bris survenu à un moteur de propulsion du Bella Desgagnés le 16 décembre 2020 a causé bien des soucis aux résidents de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti. La STQ et Relais Nordik ont dû mettre en place une série de mesure pour assurer le ravitaillement de ces régions qui ne sont pas reliées au reste du Québec par un lien routier. Pour assurer l’approvisionnement en biens essentiels de ces régions, le Nordik Express avait repris du service après quatre ans d’inactivité.

Après le bris du 16 décembre, Relais Nordik a réussi à livrer plus de 1964 tonnes de marchandises par la voie maritime. De plus, 66 tonnes de denrées périssables ont été transportées par camion ou avion dans le cadre du service d’urgence mis en place par la STQ et 88 tonnes de denrées ont été prises en charge plus tôt qu’à l’habitude par le service de désenclavement hivernal routier et aérien.

La saison de la desserte maritime s’est officiellement terminée la fin de semaine dernière. Au total, ce sont plus de 20 000 tonnes de marchandise qui ont été livrées à la Basse-Côte-Nord et l’île d’Anticosti cette année.

Le président-directeur général de Relais Nordik, Francis Roy, a affirmé :  « Pour RNI, c’est mission accomplie. L’année s’est bien terminée puisque nous avons pu livrer l’ensemble des marchandises. Après le bris à notre navire principal, nous sommes parvenus à remettre en service le NM Nordik Express qui n’avait pas navigué depuis 4 ans. Nous avons opéré le NM Bella Desgagnés avec un seul moteur, appuyé par un remorqueur. Il faut se rappeler que le remorqueur a traversé la province par la route le 25 décembre pour nous permettre de faire ça. Le MTQ, la STQ, la Sécurité publique, Groupe Desgagnés, Relais Nordik, tout le monde a travaillé d’arrache-pied pour que cela fonctionne et que nous puissions terminer la saison de façon positive. »

« Je dois dire que je suis très fier de mon équipe et de celle de RNI, qui ont déployé beaucoup d’énergie et ont fait preuve d’une grande flexibilité pour assurer un approvisionnement régulier de ces communautés isolées pendant les Fêtes. Nous sommes bien conscients que l’incertitude a été présente chez les résidents d’Anticosti et de la Basse-Côte-Nord et que certains d’entre eux ont dû déballer leurs cadeaux après Noël, mais notre mission primordiale était d’assurer l’approvisionnement continu des denrées, puis la livraison des marchandises. Nous y sommes parvenus, bravo », explique de son côté, le président-directeur général de la STQ, Stéphane Lafaut.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires