Roméo-Vachon : une première résidence déplacée

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque

Une première maison de la rue Roméo-Vachon, dans le secteur Sainte-Famille, a été déplacée la nuit dernière (9 novembre) vers la rue Rochette. Les propriétaires du 98, Roméo-Vachon ont pris l’initiative de procéder à la relocalisation de leur résidence, située dans une zone de tassements excessifs des sols, avant que la Ville n’obtienne le rapport final de la firme d’expert-conseil.

«C’est un citoyen qui a choisi de déplacer lui-même sa résidence, ce n’est pas une relocalisation demandée par la Ville», a fait savoir le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Claude Bureau. «La Ville a toujours dit qu’elle assumerait ses responsabilités, les réclamations de ce citoyen seront aussi analysées.»

Les propriétaires du 98, Roméo-Vachon n’ont pas voulu accorder d’entrevue au Journal.

Il y a trois semaines, la municipalité annonçait que trois résidences de la rue Roméo-Vachon devraient être relocalisées, dont une cet automne. La Ville a pris cette décision à la lumière du rapport de la firme d’expert-conseil AXOR qui révèle que les maisons du 50, 54 et 58 Roméo-Vachon sont durement touchées par des problèmes d’affaissement de sols. Les propriétaires de ces résidences avaient déjà intenté des poursuites judiciaires contre la Ville.

Dans un point de presse, la Ville expliquait que d’autres résidences du secteur pourraient être déplacées et que le déménagement des ménages s’effectuerait en 2012, aux frais de la municipalité. D’autres analyses en ce sens devaient cependant être complétées.

En mai, la Ville a relocalisé une dizaine de propriétaires de la rue voisine, Pierre-Migneault, où aucune maison n’était encore construite.

Partager cet article