Rivière Saint-Jean : le béluga a quitté sans problème

Photo de Emy-Jane Déry
Par Emy-Jane Déry
Rivière Saint-Jean : le béluga a quitté sans problème

Le séjour d’un béluga dans la rivière Saint-Jean s’est bien terminé alors que l’animal semble être retourné de lui-même dans le golfe du Saint-Laurent, rapporte le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins.

L’animal en voie de disparition a été observé dans la rivière de la Minganie du 6 au 12 juillet. À l’arrivée d’un expert du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins sur place, vendredi, il avait quitté depuis quelques jours.

«Je trouvais important de m’y rendre quand même pour récolter les anecdotes des observateurs et faire des contacts», a dit Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM.

Lors de sa visite, le directeur scientifique du GREMM a tenu une rencontre d’information publique sur la présence de l’animal à la salle communautaire de Rivière-Saint-Jean. L’organisation souhaitait s’assurer que le béluga n’était pas en détresse et voulait tenter de comprendre ce qui avait motivé sa présence dans le secteur, puisqu’il se trouvait en dehors de son aire de distribution normale.

Selon les témoignages recueillis par Robert Michaud, le jeune béluga semble avoir été attiré par la présence massive de poissons avec lesquels il se nourrit dans la rivière.

«Tout s’est bien passé, on espère qu’il va retrouver les siens, car les jeunes bélugas qui désertent seuls comme ça se mettent en danger et ça se termine souvent mal», a dit M. Michaud.

Il s’agirait d’un comportement observé assez régulièrement chez l’espèce. Dernièrement, les biologistes ont  d’ailleurs dû aider un béluga venu dans une rivière du Nouveau-Brunswick à retrouver son chemin vers le golfe.

Partager cet article