Report des Olympiques de Tokyo 2020 : l’incertitude plane pour Étienne Briand

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Report des Olympiques de Tokyo 2020 : l’incertitude plane pour Étienne Briand
Étienne Briand

Le comité international olympique a annoncé aujourd’hui le report d’un an des Jeux de Tokyo qui devait s’ouvrir le 24 juillet, en raison de la pandémie de la COVID-19 qui frappe la planète. Le judoka septilien Étienne Briand, engagé dans le processus de sélection olympique, s’attendait à une telle décision, une annonce qui le place cependant dans l’incertitude pour la suite des choses.

L’athlète de 27 ans avait déjà en tête de continuer un an, mais pour le moment, c’est le néant sur ce qu’il adviendra de son sport et de tous les autres.

« On ne sait pas quand on recommencera le judo, ni le processus de qualifications. Il y a bien des choses en suspens », souligne-t-il.

L’après-crise pourrait laisser des traces selon lui, mentionnant que son sport vivait au-dessus de ses moyens avec la multitude de compétitions. Les impacts de l’après-pandémie dicteront bien des orientations.

Côté judo, ce report d’un an des Olympiques changera le portrait des judokas. « Habituellement, après un cycle olympique, il y a beaucoup d’athlètes qui changent de catégorie de poids. C’est un gros casse-tête présentement, il y a bien des choses qui peuvent se passer. C’est loin d’être réglé », mentionne-t-il.

À travers la pandémie et les consignes mises en place pour éviter la propagation, Étienne Briand tente de garder la forme. Il s’offre même pour faire la livraison… à vélo, pour les gens de Montréal.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jacques chiasson Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Jacques chiasson
Guest
Jacques chiasson

Super fier de ce jeune Septilien
J ai bien connu son père très bon judoCa et bon père de famille

Tu es un grand judo à mon amis