Remorquage du Jos-Deschênes II : «Des ajustements nécessaires», dit la STQ

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Remorquage du Jos-Deschênes II : «Des ajustements nécessaires», dit la STQ
Selon la Société des traversiers du Québec, le NM Jos-Deschênes II demeure en période de rodage jusqu’à ce que tous les tests soient complétés, soit environ quelques semaines.

C’est le système de protection des moteurs du NM Jos-Deschênes II qui est à l’origine de « l’incident » survenu hier soir sur le départ de 18 h 20 à partir de Tadoussac et qui a entraîné le remorquage du navire par le NM Armand-Imbeau II.

Par Shirley Kennedy – Journal Haute-Côte-Nord

En entrevue au Journal, le porte-parole de la Société des traversiers du Québec Alexandre Lavoie, confirme qu’il y a eu «un petit incident hier soir», mais précise que le NM Jos-Deschênes II est toujours en période de rodage. «C’est normal qu’il y ait des ajustements et il faut corriger les problèmes pendant la période de garantie».

Le «power management system» qui gère la puissance et qui sert en quelque sorte de protection pour éviter une surcharge des moteurs a cessé d’envoyer de la puissance aux moteurs afin de les protéger, selon les explications vulgarisées de M. Lavoie qui confirme que le bâtiment était de nouveau en service ce matin.

Le NM Armand-Imbeau II a donc assuré seul le service de traversier pendant près de deux heures, puisque l’avitaillement du Jos-Deschênes II (d’une durée de deux heures environ) était déjà prévu à l’horaire pour 20 h, lorsque débutent les départs aux 40 minutes.

Alexandre Lavoie prévient que le NM Jos-Deschênes II peut faire l’objet d’ajustements prévus et non planifiés au cours des prochaines semaines. Dans le cas où celui-ci serait à quai pour une période prolongée, son jumeau le NM Jos-Deschênes I, est amarré au quai municipal de Tadoussac, prêt à prendre la relève.

 

Partager cet article