Relâche : un « gros test » qui inquiète le premier ministre Legault

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Relâche : un « gros test » qui inquiète le premier ministre Legault
Le premier ministre François Legault s'est adressé à la population ce mardi 23 février en direct du stade olympique.

La semaine de relâche qui se tiendra du 1er au 5 mars inquiète le premier ministre du Québec François Legault. « Il s’agit d’un gros test que nous subirons la semaine prochaine », a-t-il mentionné en point de presse le 23 février à 13 h.

Selon ce dernier, « ce n’est pas le temps d’organiser des rassemblements privés dans les maisons, chalets et chambres d’hôtel ». Mais, il faut plutôt « respecter sa bulle familiale », a-t-il rappelé.

Le premier ministre demande donc à la population de demeurer prudente afin de ne pas se retrouver avec une explosion de contagions et une troisième vague de propagation de la COVID-19.

M. Legault supplie les parents de ne pas utiliser les grands-parents en renfort pour garder les enfants.

« Ce n’est vraiment pas une bonne idée que les enfants soient gardés par les grands-parents. C’est dangereux, c’est contagieux. La plupart des grands-parents sont très à risque. »

Vaccination

En début de point de presse, le premier ministre Legault a annoncé qu’il est maintenant temps de vacciner les personnes de 85 ans et plus (nées en 1936 ou avant), partout au Québec.

Dès jeudi, ces personnes peuvent réserver leur période de vaccination sur le site Quebec.ca/vaccinCOVID ou par téléphone au 1-877-644-4545. Lors de leur vaccination, elles recevront la date de leur deuxième dose.

« Tous les CHLSD, la moitié des résidents des RPA et presque 200 000 employés réseau de la santé sont vaccinés. L’espoir est là. On voit enfin la lumière au bout du tunnel. D’ici quelques semaines toutes les personnes vulnérables seront vaccinées », a dévoilé François Legault.

Rappelons que sur la Côte-Nord, le processus de vaccination est plus avancé. Les personnes de 70 ans devraient être appelées à se faire vacciner en prenant rendez-vous sur le site web ou par téléphone dès le 1er mars.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires