Ralentissement économique: Tous unis pour Centraide Côte-Nord

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Ralentissement économique: Tous unis pour Centraide Côte-Nord

Des acteurs issus de différents milieux s’unissent pour soutenir Centraide Duplessis et Centraide Manicouagan, en cette période de ralentissement économique. Une mobilisation, initiée par la CSN et la FTQ Côte-Nord se déroulera entre autres à Sept-Îles, à l’intersection du boulevard Laure et de la rue Smith, le 18 décembre de 11h à 13h.

Plus que jamais, le président du Conseil central Côte-Nord de la CSN, Guillaume Tremblay, demeure convaincu de l’importance pour la communauté de se prendre en main en période de ralentissement économique où les pertes d’emploi se font nombreuses. «Dans un contexte comme celui qu’on traverse, nous devons tasser notre préoccupation au quotidien pour venir en aide aux plus démunis et soutenir la communauté», lance-t-il.

Le même argumentaire est aussi repris par le conseiller régional FTQ Côte-Nord, Bertrand Méthot, qui insiste sur le rôle important que joue Centraide Duplessis dans l’aide financière aux organismes communautaires. «Il faut redonner un 2e souffle à cette campagne de financement qui bat de l’aile. Les besoins sont là. Ils sont même grandissants, précise-t-il. Les gens et les entreprises se doivent d’être généreux.»

Un appel lancé aux entreprises
De son côté, le président de Développement économique Sept-Îles (DÉSI), Luc Dion, invite les entreprises et les PME à se montrer généreuse avec Centraide Duplessis, malgré la morosité du contexte économique. «Les acteurs du milieu économique se doivent de mettre la main à la pâte. Ils doivent faire leur part pour s’assurer que les gens puissent rester ici en vue d’une éventuelle relance économique. Il faut s’assurer que leurs besoins de base soient comblés adéquatement. C’est le rôle que joue Centraide auprès de la communauté.»

Conscient que le développement économique engendre parfois une pauvreté plus grande chez certaines personnes, M. Dion croit qu’il est essentiel d’adopter des mesures qui contribueront à atténuer les impacts que ceci peut avoir, entre autres, sur le coût du logement.

Un partenariat historique
Pour une première fois, les deux Centraide de la Côte-Nord ont décidé de mener une action conjointe dans quatre villes de la région soit à Baie-Comeau, Forestville, Havre-Saint-Pierre et Sept-Îles, en collaboration avec les acteurs du milieu communautaire, syndical et économique. Une mobilisation devenue nécessaire suite à l’adoption de mesures d’austérité de la part du gouvernement Couillard et en période de ralentissement économique.

«Cet élan de solidarité fait du bien au cœur. J’espère que les gens sauront être généreux avant les Fêtes. Ça va nous donner de la confiance pour bien redémarrer la campagne et ça nous aidera à réévaluer nos actions pour solliciter davantage les PME. Comme présidente de campagne, je suis une femme dynamique et je n’entends pas baisser les bras. Nous sommes un acteur primordial du milieu communautaire», affirme Stéphanie Prévost qui indique du même coup que les déductions à la source représentent près de 80 % du budget annuel de Centraide Duplessis.

Un partenariat devenu nécessaire en période de ralentissement puisqu’on estime un manque à gagner de plus de 75 000$ dans la campagne de financement 2015 de Centraide Duplessis. Sur la Côte-Nord, une aide financière est accordée à plus de 75 organismes communautaires actifs dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Un appui qui bénéficie à plus de 40 000 personnes dans l’ensemble du territoire, en facilitant l’offre de services directs aux membres.

À Havre-Saint-Pierre, la collecte de fonds pour Centraide Duplessis s’effectuera à proximité des locaux de la MRC de la Minganie, le 18 décembre de 11h à 13h.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article