Québec prêt à intensifier les négociations

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque

En entrevue au Journal, le ministre des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley a confirmé que son gouvernement souhaitait intensifier les négociations avec le Conseil Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam (ITUM) afin d’en venir à une entente d’ici le 30 juin prochain.

«Je garde toujours espoir qu’on va en arriver à un dénouement pacifique», a expliqué le ministre. «J’ai d’ailleurs invité le chef Grégoire à un retour à la table dès ce lundi. »

Jeudi après-midi, ITUM négociait toujours avec le regroupement de manifestants qui bloque la route 138 vers le chantier de la Romaine depuis lundi. Mercredi soir, la communauté n’est pas arrivée à s’entendre sur l’offre de Québec qui prévoyait l’application d’un processus de discussion plus rapide.

«Québec est prêt à revoir ses offres, mais on ne peut pas aller vraiment plus loin pour l’instant, tant que les barricades sont levées», a ajouté le ministre Kelley qui indique même que la Société d’État s’est dite ouverte à ralentir ses travaux d’aménagement de la ligne de transport du complexe pendant la tenue des négociations.

La communauté de Uashat mak Mani-Utenam a refusé à deux reprises les ententes conclues entre la bande, Hydro-Québec et Québec jusqu’à présent. Évaluée à 125 millions $, la première entente signée avec la Société d’État aurait mis fin au litige à propos de la mise en chantier du complexe hydroélectrique de la Romaine et de l’aménagement de la ligne de transport.

Par la suite, le gouvernement a bonifié l’offre en prenant plusieurs engagements notamment celui de construire un centre de formation professionnelle autochtone. Cette seconde entente a été rejetée en octobre dernier.

«Notre rôle est de prôner le dialogue, mais Québec devra assumer ses responsabilités», a averti le ministre Kelley qui indique qu’il n’est pas impossible que la voie des tribunaux soit empruntée si les manifestants refusent de lever les barricades. «On a tous intérêt à trouver des solutions durables.»

Plus de détails à venir.

Partager cet article