Québec bonifie le projet de réfection de l’urgence de l’hôpital de Sept-Îles

Québec bonifie le projet de réfection de l’urgence de l’hôpital de Sept-Îles
La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann (debout), en compagnie du pdg du CISSS Côte-Nord, Marc Fortin, et son collègue ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien. Photo Le Nord-Côtier

Le projet de réfection de l’urgence de l’hôpital de Sept-Îles sera bonifié pour y inclure la modernisation du bloc opératoire, de l’unité de traitement des accompagnements des dispositifs médicaux et des secteurs de l’endoscopie et de chirurgie d’un jour. Initialement évalué à plus de 50 M$, le projet pourrait maintenant dépasser le cap de 100 M$.

Nicolas Dupont

En visite de deux jours sur la Côte-Nord, la ministre de la Santé et des services sociaux, Danielle McCann, a annoncé la bonification du projet de réfection de l’urgence. Dévoilé en 2017 par l’ancien ministre de la Santé, Gaetan Barrette, le projet était d’abord évalué à un peu plus de 44 M$. Il inclut désormais trois autres sections de l’Hôpital de Sept-Îles.

«L’hôpital de Sept-Îles est une installation de santé et de services sociaux très importante sur la Côte-Nord, entre autres reconnue comme centre de référence en traumatologie secondaire. Nous voulons nous assurer que l’expérience de soins des usagers, notamment au sein de secteurs névralgiques comme l’urgence, soit la meilleure possible. Alors que les installations actuelles sont vétustes, le projet permettra de fournir un environnement mieux adapté et encore plus sécuritaire à la fois pour les patients et le personnel dévoué qui y œuvre», a mentionné Mme McCann

Un projet «sur les rails»

Comme le projet dépasse les 50 M$, il devient un projet d’infrastructure majeur pour le gouvernement du Québec. Il sera donc inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI) comme « projet à l’étude ». Ceci permettra d’amorcer la production du dossier d’opportunité qui définira le détail du projet.

L’échéancier et le budget total ne sont pas encore connus avec précision. Selon la ministre, le projet dépassera certainement les 100 M$ de dollars et dans les meilleures conditions, les travaux pourrait débuter d’ici un an et le tout pourrait être terminé d’ici « 5 à 7 ans ». L’ensemble des travaux exigeront la construction d’un nouveau bâtiment.

«Oui, il va falloir patienter encore un peu, mais le projet est maintenant sur des rails irréversibles», a souligné le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Jonatan Julien.

«Le dossier d’opportunité qui va être travaillé dans les prochains mois, la prochaine année, va inévitablement arrivé à terme avec des plans et devis, et une période de réalisation. Ce projet majeur va se réaliser dans les plus brefs délais possible», a-t-il insisté.

Organismes communautaires

La ministre McCann a profité de son passage dans la région pour annoncer la bonification du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). Au total, ce sont 30 M$ qui ont été ajoutés au programme cette année. Pour la Côte-Nord, c’est donc la somme de 1,1 M$ qui s’ajoutera de façon récurrente au programme qui compte actuellement 13,7 M$.

«Comme gouvernement, on s’est engagé à en faire plus pour les organismes communautaires et encore une fois, on réalise nos engagements. Chaque jour, ces organismes apportent un enrichissement essentiel au développement et à l’enrichissement de nos sociétés», a notamment mentionné la ministre.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de