Projet énergétique : Une entreprise de Havre-Saint-Pierre reçoit 400 000 $

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Projet énergétique : Une entreprise de Havre-Saint-Pierre reçoit 400 000 $

Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière de 400 000 $ à Nova-Pro Développement, une entreprise de Havre-Saint-Pierre qui conçoit actuellement une turbine pouvant convertir les rejets de vapeurs d’eau en électricité, afin qu’elle poursuive le développement de son projet en protégeant sa propriété intellectuelle, notamment.

Le ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, était à Baie-Comeau, lundi, pour dévoiler cette aide financière qui, selon elle, contribuera à réaliser un «projet avant-gardiste qui permettra de positionner l’entreprise comme un chef de file et d’assurer sa compétitivité sur le marché mondial». Cette subvention s’insère dans la volonté du gouvernement de soutenir des initiatives qui allient prospérité économique et développement durable.

Lors de l’annonce, le président-directeur général de Nova-Pro Développement, Bobby Boucher, a expliqué en quoi cette aide financière servirait à mener à bien ce projet d’envergure qu’il a amorcé en 2001. «Ça permettra de consolider la propriété intellectuelle, de réaliser une étude de marché et de couvrir des frais relatifs à la réalisation de prototypes et d’essais», a-t-il précisé, en ajoutant qu’un apport monétaire du gouvernement avait déjà été reçu dans le passé afin de concevoir la partie mécanique de la turbine.

Technologie verte
Si les expériences sont concluantes et que le potentiel commercial du projet est réel, l’idée mise de l’avant par Nova-Pro Développement pourrait permettre à des entreprises du Québec, mais également des États-Unis et de certains pays de l’Europe, de réduire leur consommation énergétique et leur empreinte écologique. Sans l’obtention du montant allongé par le gouvernement, M. Boucher estime qu’il n’aurait pas pu franchir d’importantes étapes. «Nous pourrons également déposer des demandes de brevets qui nous permettront de protéger notre technologie et de nous distinguer sur des marchés à l’échelle internationale», a-t-il affirmé.

Également présent sur place, le député de René-Lévesque, whip en chef du gouvernement et responsable de la Côte-Nord, Marjolain Dufour, a tenu à souligner l’immense savoir-faire des travailleurs de la région et les retombées économiques que laissent présager des initiatives comme celle-là. «Le projet novateur et structurant de Nova-Pro Développement permettra d’accroître l’efficacité énergétique des entreprises de la Côte-Nord et de partout au Québec», a mentionné M. Dufour.

Essais chez Résolu
Nova-Pro Développement et l’usine de Produits Forestiers Résolu de Baie-Comeau se sont entendues en vue de réaliser des essais, à court terme, lorsque la deuxième phase du projet aura été menée à terme. À l’aide de cette nouvelle technologie, une partie de la fumée rejetée dans l’air par Résolu sera récupérée, puis transformée. «On a toute la compétence et l’expertise pour le faire ici. […] Il n’y a aucune raison que les gros projets énergétiques ne se fassent pas sur la Côte-Nord», a observé M. Boucher.

Selon le président-directeur général de l’entreprise, la région comprend beaucoup d’autres fenêtres technologiques potentielles, soit des endroits où des essais pourraient être effectués, puisqu’il estime qu’une large gamme d’entreprises seraient susceptibles de bénéficier de l’usage de cette turbine. «Il n’y a pas vraiment de limitation. Aussitôt que vous avez de la vapeur, c’est possible de l’utiliser», a-t-il avancé.

PHOTO: Le député de René-Lévesque, Marjolain Dufour, et la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, étaient réunis à Baie-Comeau, lundi, pour annoncer une contribution financière de 400 000 $ du gouvernement du Québec à l’entreprise Nova-Pro Développement, dont on aperçoit ici le président-directeur général, Bobby Boucher. (Photo : Le Manic)

Texte: Marlène Joseph-Blais

Partager cet article