Présumée fraude dans l’industrie culturelle : Nicolas Asselin est introuvable

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Présumée fraude dans l’industrie culturelle : Nicolas Asselin est introuvable

Tout porte à croire que le président du Regroupement indépendant de musique émergente (RIME), Nicolas Asselin, aurait pris la fuite avec en poche l’argent récolté jusqu’à présent par une vaste tournée de spectacles qui devait se transporter dans une soixantaine de petites municipalités du Québec. Nicolas Asselin, qui est bien connu à Sept-Îles pour avoir participé à la fondation du Journal Le Nord-Côtier, est introuvable depuis une semaine.

Une douche froide est tombée sur plusieurs régions du Québec la semaine dernière, alors que le chanteur country Irvin Blais est sorti sur la place publique pour dénoncer «l’arnaque» dont il a été victime ainsi que d’autres artistes et municipalités, par le président du RIME. Créé par la Coopérative de la Boîte à musique l’été dernier, le RIME avait pour objectif d’organiser des tournées d’artistes établis et émergents dans plusieurs municipalités du Québec.

Selon le Journal de Québec, tout semble indiquer que Nicolas Asselin serait parti avec la cagnotte de plusieurs centaines de milliers de dollars, entraînant l’annulation de dizaines de spectacles à venir. La Tournée pop avec Dumas en tête devait passer aux Escoumins samedi, mais le pot aux roses a été découvert quelques jours avant lorsqu’Irvin Blais, qui devait être à Portneuf-sur-Mer le 6 décembre, a sonné l’alarme.

Toujours selon le quotidien de Québec, l’affaire aurait été confiée à la GRC et Interpol.

Passé à Sept-Îles
Nicolas Asselin est bien connu à Sept-Îles pour avoir été actionnaire du Journal Le Nord-Côtier. M. Asselin a notamment occupé le poste de directeur de l’information de la création du Journal en 2007, jusqu’en mai 2008. Ses parts ont finalement été rachetées en janvier 2009. Le Journal Le Nord-Côtier n’a plus aucun lien avec lui depuis.

Texte avec la collaboration de Shirley Kennedy

Partager cet article