Port-Cartier: Réouverture de l’aréna lundi

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Port-Cartier: Réouverture de l’aréna lundi
L’aréna de Port-Cartier a été complètement rénové ces derniers mois.

Les Portcartois pourront enfin rechausser leurs patins et fendre la glace de l’aréna du Complexe récréatif et culturel (CREC) de Port-Cartier. À peu près tout a été modernisé dans ces travaux de 3,2 millions $ entamés le printemps dernier.

Les activités régulières de l’aréna reprendront le 17 octobre à 16h30. «On est fier. C’est vraiment beau, c’est vraiment sharp», s’est enthousiasmé le directeur des loisirs à la Ville de Port-Cartier, Christian Lepage. Ce sont des travaux de rénovations majeurs qui ont été effectués depuis le 18 avril.

«Je peux vous dire qu’au mois de juin c’était complètement différent. On aurait eu l’impression qu’une grenade avait passé par là. Ça ressemblait plus à une piste de motocross qu’autres choses», a imagé M. Lepage qui a suivi le déroulement des travaux. Et pour cause : bandes, baies vitrées, dalle de béton de la patinoire, lumières, toile réfléchissante, système de refroidissement ont été remplacés, alors qu’un système de récupération d’énergie a été installé.

Ce système récupère l’énergie produite par les compresseurs, afin de réchauffer des pièces attenantes, permettant ainsi d’économiser l’énergie. Des travaux étaient rendus nécessaires, puisque le système de refroidissement au fréon 22 ne sera plus permis en 2020 pour des raisons environnementales, le fréon étant un gaz à effets de serre. La municipalité a profité du remplacement obligatoire du système de réfrigération de l’aréna, construit il y a une quarantaine d’années, pour lui donner un coup de jeunesse.

L’aréna de Port-Cartier possède maintenant le premier système de refroidissement au CO2 sur la Côte-Nord. Christian Lepage affirme que la municipalité a bénéficié de la subvention maximale de 690 000$, il y deux ans, pour le remplacement de l’ancien système. Le nouveau est aussi plus sécuritaire en cas de fuite, surtout avec la présence d’écoliers à proximité, puisqu’il ne contient pas d’ammoniac.

Les lumières au mercure ont quant à elles été remplacées par des DEL. «C’est vraiment blanc, surtout depuis qu’on a peinturé la dalle de béton. On va avoir besoin de lunettes fumées pour jouer au hockey», a blagué Christian Lepage.

Partager cet article