Pédaler rapporte à l’Élyme des sables

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Pédaler rapporte à l’Élyme des sables
Les cyclistes qui ont pris part à la première édition du pédalothon au profit de l'Élyme des sables, sont accompagnés sur la photo du président du C.A de l'organisme, Denis Blouin, et du président d'honneur du Téléradiothon - La Récolte du 7 avril prochain. Luc Dion. (Photo : courtoisie )

L’idée de Martin Boulay d’organiser un pédalothon au profit de l’Élyme des sables aura été payante physiquement pour les cyclistes, mais surtout financièrement pour la maison de soins palliatifs de Sept-Îles.

L’événement tenu ce samedi aux Galeries Montagnaises permettra à l’Élyme des sables d’encaisser un peu plus de 5 500$, montant qui pourrait être bonifié. Le chiffre exact sera dévoilé lors du Téléradiothon – La Récolte du 7 avril prochain.

La somme récoltée provient de l’inscription des quelque vingt participants, mais aussi de l’entreprise Déboisement Ste-Marie, qui a doublé la somme, remettant 1 800$ à la cause. La population a également contribué via des dons et par l’achat de billets pour le tirage du moitié-moitié.

Les cyclistes ont roulé durant quatre heures sur leur vélo, muni d’une unité d’entraînement. Plusieurs ont dépassé les 100 km.

À l’origine de l’événement, Martin Boulay, qui s’est associé à Daniel Arsenault de Zone Vélo Ski, est plus que fier de la réussite.

«C’est au-delà de mes attentes. Vous m’avez rempli de joie avec votre présence et votre récolte. C’est la preuve que nous sommes plus forts en groupe pour faire avancer les choses et atteindre ses propres objectifs. Merci encore».

Une deuxième édition est déjà assurée. Le prochain pédalothon au profit de l’Élyme des sables se tiendra le 1er février 2020.

Partager cet article