Le Musée régional de la Côte-Nord accueille de nouveau les visiteurs  

Le Musée régional de la Côte-Nord accueille de nouveau les visiteurs   

Le Musée régional de la Côte-Nord en rénovation en juin 2018.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Le Musée régional de la Côte-Nord a rouvert ses portes au public lundi après cinq mois de fermeture. L’exposition permanente, une exposition historique sur la foresterie et une exposition de sculptures sont présentées au public.

Le musée était fermé depuis le 28 janvier pour assurer la poursuite des travaux majeurs dont il faisait l’objet depuis le mois de novembre. Seul le revêtement extérieur des murs reste à terminer comme en font foi les échafaudages visibles autour du bâtiment.

Des délais de livraison dans le revêtement extérieur ont causé du retard au chantier. La réouverture devait normalement se faire en mai.

Les visiteurs noteront les nouvelles portes et fenêtres du musée. Dans les salles d’exposition, les tapis, les tapisseries et le plafond ont été enlevés. Une grille d’accrochage a été posée à la place du plafond, ce qui permet maintenant de suspendre des œuvres. Le système d’éclairage a aussi été repensé avec des lumières DEL pour mieux mettre les œuvres en valeur.

Le directeur général du musée, Christian Marcotte, dit être fort content du résultat.

«Ça fait vraiment du bien. Ça fait vraiment des très belles salles d’exposition», se réjouit-il.

Trois expositions

Le Musée régional de la Côte-Nord accueille trois expositions pour sa réouverture.

L’exposition «On n’est pas sorti du bois: la Côte-Nord à l’époque des premiers chantiers» présente l’histoire de la foresterie sur la Côte-Nord à travers des photos de travailleurs forestiers. Cette exposition est présentée jusqu’en juin 2019.

L’établissement septilien déploie aussi des sculptures de l’artiste Ito Leïla Le François. Ses sculptures mélangent l’anatomie humaine et animale à des objets du paysage. Christian Marcotte dévoile même qu’une de ses grandes sculptures est accrochée au plafond.

«On n’aurait pas pu l’exposer sans les rénovations. Déjà, on met à l’essai notre nouvelle grille», indique-t-il.

À l’automne, le musée de Kamouraska prêtera une exposition qui retrace l’histoire des femmes et de la condition féminine à travers leurs collections de chapeaux.

Le musée est ouvert tous les jours pendant l’été de 9h à 17h.