Les Moose relancent les célébrations de la Saint-Jean à Sept-Îles

Les Moose relancent les célébrations de la Saint-Jean à Sept-Îles

Le groupe Chargez sera en spectacle pour la fête nationale sur le site du Vieux-Quai.

Crédit photo : Facebook

L’Ordre loyal des Moose relance les célébrations de la Fête nationale des Québécois à Sept-Îles. Sur le site du Vieux-Quai en Fête, deux journées d’activités familiales sont prévues ainsi qu’un spectacle réunissant le groupe rock Chargez et Alain-Denis Fleury.

Depuis quelques années, les festivités de la Saint-Jean-Baptiste se limitaient à un spectacle à saveur country au local de l’Ordre loyal des Moose de Sept-Îles. En s’accompagnant de l’expérience de Wayne Malouin, qui participe de près à l’organisation du Vieux-Quai en Fête, Michel Fournier a voulu amener les choses à un autre niveau.

«On veut faire revivre à la fête nationale à Sept-Îles, avec quelque chose qui est vraiment à saveur québécoise. On voulait aussi que les festivités soient plus accessibles et familiales», explique M. Fournier, gouverneur des Moose.

Les activités commenceront le samedi 23 juin, 11h, dans le grand stationnement près de la tente jaune. Mascottes, artistes maquilleurs, kiosques à hot-dog, barbe à papa et maïs soufflé seront répartis sur le site en journée. Les organisateurs ont aussi réussi à obtenir quatre jeux gonflables pour amuser les enfants.

En soirée, les gens présents pourront se déplacer sous le chapiteau pour assister à un spectacle qui promet de faire revivre les grands classiques québécois.

«Il y aura une partie protocolaire d’abord, où un texte à saveur patriotique sera livré. La thématique étant «Les Héros», on invitera et honorera un Septilien qui a contribué énormément à la collectivité. Ensuite, place au spectacle jusqu’à une heure du matin», lance Wayne Malouin.

Alain-Denis Fleury montera sur scène à 21h30 pour interpréter plusieurs classiques de la Saint-Jean-Baptiste. Le groupe Chargez, accompagné de David Tancrede, prendra ensuite le relais à partir de 23h.

2019 avec le budget régional

L’entrée est gratuite pour toute la fin de semaine et il y aura vente d’alcool en soirée. Avec le peu de temps qu’ils ont eu pour organiser l’évènement, Michel Fournier et Wayne Malouin confirment qu’ils ont dû travailler fort.

«On est parti chacun de notre côté, cogner à des portes, trouver des commanditaires. Avec un budget de près de 11 000 $, on est confiant d’avoir réussi à organiser une belle fête pour les gens de Sept-Îles», confie M. Malouin.

Parce que les Moose auront accès au budget régional de la Fête nationale, l’année prochaine promet déjà d’être encore plus mémorable.

«Avec le gros budget, on pourra dès lors aller chercher des artistes de renoms. Je peux vous dire qu’on est déjà en pourparlers avec Plume Latraverse et Michel Pagliaro», révèle-t-il.