Mine Arnaud: Yara achètera la même quantité d’apatite, assure Investissement Québec

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Mine Arnaud: Yara achètera la même quantité d’apatite, assure Investissement Québec

Investissement Québec assure que Yara International ASA, son seul partenaire dans le projet Mine Arnaud, n’a pas réduit ses prévisions d’achat d’apatite.

Mercredi, le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, indiquait dans nos pages que Mine Arnaud possédait la garantie que Yara se porterait acquéreur d’entre 40 et 50% de la production de la mine. Des informations confirmées aujourd’hui par Investissement Québec dans le quotidien, Le Devoir.

Pourtant, jusqu’à tout récemment, l’information véhiculée voulait que la Norvégienne acquière la totalité de la production de la mine. L’affaire a d’ailleurs rebondi à l’Assemblée nationale ce matin.

Achat «d’une quantité fixe»

Investissement Québec confirme avoir une «entente» depuis 2009 avec la société, qui prévoit l’achat d’une quantité précise de minerai. «Cette quantité-là est restée fixe à travers les années», indique la porte-parole de la Société d’État, Chantal Corbeil. C’est plutôt la production de la mine qui a été revue à la hausse au fil du temps, ajoute-t-elle.

«À l’époque, on parlait de 100% de la production, mais c’était avec une quantité moindre de produit (…) La mine a été améliorée. La quantité que va acheter Yara est toujours la même, c’est simplement que là, il va y avoir une plus grande quantité produite», a nuancé Mme Corbeil. Mine Arnaud prévoit produire 1,2 million de tonnes d’apatite par an.

Yara s’est aussi toujours engagée à «aider à commercialiser» le produit restant et «trouvez des acheteurs», ce qui peut avoir causé différentes interprétations, selon Mme Corbeil. «Ils (Yara) nous ont mis en contact avec un réseau d’acheteurs potentiels et on a des discussions avec eux», a poursuivi la porte-parole.

«Il n’y a rien de signé pour l’instant parce qu’il n’y a pas de production, mais des acheteurs ont manifesté l’intérêt» pour acquérir des quantités fixes aussi.

En marge de ces «discussions», Investissement Québec est toujours à la recherche d’un «opérateur minier» pour investir et démarrer le projet de 850 millions $, ce qui permettrait de réduire la participation de l’État.

Mine Arnaud est propriété d’Investissement Québec (62%) et de Yara International ASA (38%).


(Photo: Archives – Le Nord-Côtier)

 

 

 

 

Partager cet article