Michel Villeneuve en spectacle sur «la scène qui l’a vu grandir»

Michel Villeneuve en spectacle sur «la scène qui l’a vu grandir»

Michel Villeneuve

Crédit photo : courtoisie

Michel Villeneuve lançait en avril dernier son premier album en carrière, «Grand’ Marée». C’est avec enthousiasme et un plaisir bien senti qu’il vient le présenter officiellement au Café-Théâtre Graffiti, la scène qui l’a vu grandir.

Le premier album de Michel Villeneuve est l’aboutissement de plusieurs années de travail. L’artiste, qui se dit lui-même influencé par Leonard Cohen et Richard Desjardins, a créé une dizaine de chansons qui mettent en portrait sa région natale et ses expériences personnelles. Depuis le lancement de ce premier opus, la pièce «Comète» tourne dans les radios du Québec.

«On est même entré dans le réseau Énergie avec cette chanson. Mais ce n’est pas fini, mon équipe travaille à lancer un nouvel extrait radio dès cet automne», annonce-t-il fièrement.

Jouer à la maison

Énormément de travail a été nécessaire pour monter le spectacle qui sera présenté au Graffiti le 14 septembre. Michel Villeneuve et son équipe ont profité du printemps pour bien ficeler et roder leur performance.

«Maintenant, c’est le bout facile et le plus plaisant que je vais faire. Je vais pouvoir récolter les fruits du travail de ce printemps.»

«Dans le fond, si je fais tout ça, c’est pour arriver à faire des spectacles. Monter sur scène, c’est ce qui me motive et qui fait que je fais encore de la musique et que je continuerai à en faire encore longtemps», assure-t-il.

L’artiste est très fier à l’idée de venir «jouer à la maison» cet automne. Pour lui, le Café-Théâtre Graffiti représente l’école qui lui a permis de se développer.

«Depuis mon adolescence, j’y fais un spectacle chaque été, ils m’ont toujours fait une place dans leur programmation. Je suis chanceux, il y a beaucoup d’artistes qui n’ont pas la chance de jouer ailleurs que dans des bars, mais moi, à Port-Cartier, j’ai eu accès à une merveille, une scène professionnelle dans un contexte professionnel.»

L’endroit est effectivement reconnu par les artistes de la scène. C’est en bonne partie dû au site exceptionnel de l’établissement, selon son directeur Yves Desrosiers.

«Les artistes apprécient que la salle soit à la fois très intime et très bien équipée. On est à la fine pointe de la technologie. Ils apprécient cette petite salle éloignée des grands centres dans un lieu bucolique», soutient M. Desrosiers, se disant très fier d’être témoin de l’évolution de Michel Villeneuve.

Une performance 100% originale

Avec près d’une quinzaine de chansons originales en poche, Michel Villeneuve a de quoi offrir un spectacle personnalisé. Il sera accompagné de Frédéric Boudreau à la basse, de Martin Pelletier à la guitare, Marie-Pierre Bellefeuille au clavier et Jean-François Côté à la batterie. Une de ses amies, la chanteuse Geneviève Jodoin, se joindra aussi à lui sur scène.

«Il y a également ma fille Maxim qui viendra jouer avec moi pour la première partie de la soirée. J’ai hâte de montrer aux Port-Cartois où j’en suis rendu musicalement. Ce spectacle, ça va être quelque chose de vrai, c’est la meilleure façon de le décrire», reconnait-il.

Le Port-Cartois d’origine clôt ainsi la saison estivale du Café-Théâtre Graffiti. Il jouera chaque chanson de son album et en livrera «une ou deux nouvelles» pour la première fois sur scène.