Métallos: Récolte de 2500$ pour David Lebrun

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Métallos: Récolte de 2500$ pour David Lebrun
David Lebrun et ses enfants.

Le Syndicat des Métallos, local 6869, a récolté près de 2500$ en dons pour aider financièrement David Lebrun, cet opérateur à l’entretien de la voie ferrée chez ArcelorMittal de 33 ans atteint d’une récidive de cancer. Deux soupers-bénéfice sont à l’horaire pour poursuivre la campagne de financement.

Le syndicat a remis un premier montant de 1911$, jeudi, à la famille de David Lebrun et est prêt à allonger un autre montant de 500$ prochainement, a expliqué le président du local 6869 des Métallos, Raynald Porlier. En tout, les Métallos affirment avoir amassé près de 2500$ jusqu’à présent, sans compter les dons qui ont été remis directement à la famille.

Travaillant sur la voie ferrée d’ArcelorMittal reliant Port-Cartier à Fermont, David Lebrun habite dans sa région d’origine à Chute-aux-Outarde grâce à un horaire «8-6» (huit jours travaillés et six jours de congé). C’est donc près de ses proches que les Métallos organiseront un souper spaghetti bénéfice le 18 décembre à la salle des Chevalier de Colomb de Pointe-Lebel. La sauce et les pâtes nécessaires à la préparation du repas ont été commanditées par les deux supermarchés de Port-Cartier.

Un autre souper-bénéfice aura lieu après les Fêtes, le 18 janvier, à la Cage aux Sports de Sept-Îles. Les Métallos évalueront à ce moment si d’autres activités de financement sont nécessaires pour venir en aide à la famille. Rappelons que David Lebrun, père de deux jeunes enfants, était dans une situation financière précaire puisqu’il ne peut bénéficier de l’assurance invalidité reliée à son hypothèque.

«La famille nous a contactés. Ils n’en reviennent pas de toute la mobilisation qu’il y a eu. On leur a enlevé une épine dans le pied avant Noël», a affirmé Raynald Porlier. David Lebrun a été opéré avec succès lundi pour enlever une tumeur à son cerveau. Il s’agit d’une récidive de cancer qui était disparu depuis 11 ans. Avant son opération, le père de famille se disait touché par la mobilisation de ses collègues, selon M. Porlier.

«De savoir qu’il y avait autant de monde derrière lui, ça lui a donné un coup de pouce pour le moral», a affirmé le président du local 6869.


 

 

Partager cet article