Métal 7 fait don d’un défibrillateur à l’école Marie-Immaculée

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Métal 7 fait don d’un défibrillateur à l’école Marie-Immaculée
Des membres du personnel de l'école Marie-Immaculée et de la Commission scolaire qui ont suivi une formation RCR + DEA au début février. La formation a été dispensée par Christian Pelletier (au centre).

On ne souhaite jamais avoir besoin d’un défibrillateur, mais si le besoin est l’école Marie-Immaculée sera parée à toutes éventualités. Elle a reçu un appareil en don de la compagnie Métal 7.

L’école primaire de la rue Daigle à Sept-Îles sera en mesure d’assurer les premiers soins en cas de malaise cardiaque dans son établissement, tant pour ses quelque 300 élèves, sa cinquantaine de membres du personnel que pour les utilisateurs de ses lieux en soirée.

«On remercie Métal 7 pour ce don si précieux», a indiqué sa directrice, Mme Louise Bourgeois, qui souligne que l’entreprise a notamment choisi son établissement en raison du grand nombre d’élèves. «Ce que je retiens, c’est que ça peut sauver des vies», a-t-elle ajouté, espérant que l’appareil n’aura pas à être utilisé.

Entreprise engagée

Métal 7 a été bouleversée l’an dernier par un accident dans une école ailleurs au Québec, suite à l’absence d’un défibrillateur, un équipement qui se retrouve dans plusieurs milieux (aréna, piscines, etc.).

«Comme Métal 7 est fortement engagé dans la région, nous avons décidé de joindre l’action à la parole en dotant au moins une école d’un défibrillateur. On ne peut pas régler le problème dans toutes les écoles mais, comme pour l’environnement, chaque geste compte», a indiqué Marc-André Gervais.

Le PDG a également souligné que son entreprise était soucieuse de la qualité de l’éducation, des infrastructures scolaires et sportives et d’autres milieux de la région de Sept-Îles.

Partager cet article