Merisier-Ortiz échangé à Blainville-Boisbriand

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Merisier-Ortiz échangé à Blainville-Boisbriand
Christopher Merisier-Ortiz portera dorénavant l’uniforme de l’Armada de Blainville-Boisbriand. En retour, le Drakkar a obtenu trois choix au repêchage et un jeune attaquant.

Le directeur général Pierre Rioux a finalement choisi d’échanger son défenseur étoile Christopher Merisier-Ortiz. Le pilier défensif du Drakkar se retrouve désormais près de chez lui, au sein de l’Armada de Blainville-Boisbriand. Baie-Comeau reçoit en retour trois choix au repêchage et un autre jeune attaquant.

L’attaquant en question est Andrew Belchamber, un joueur de centre et ailier droit de 17 ans, qui fait 5 pieds 10 pouces et 161 livres. Rioux a également reçu le choix de première ronde de l’Armada en 2021 ainsi que les choix de deuxième tour de l’équipe des Basses-Laurentides en 2022 et celui appartenant auparavant à Shawinigan en 2023.

« Dans l’optique de notre reconstruction, on vient de mettre la main sur un autre bon jeune attaquant », a lancé Rioux, qui a quand même eu un petit pincement au cœur d’échanger le vétéran. « On a eu beaucoup de discussions avec l’équipe d’entraîneurs, Pierre Desjardins (le dépisteur-chef) et Daniel Paradis (dg adjoint) et on est à l’aise avec l’échange. Avec nos choix, on va pouvoir greffer plusieurs bons éléments. »

Rioux n’était pas prêt à courir la chance de perdre Merisier-Ortiz l’an prochain sans rien avoir en retour. Ce n’est pas impossible que ce dernier se déniche une place chez les pros l’an prochain, surtout avec l’arrivée d’une équipe de la Ligue de hockey de la Côte Est, la ECHL de son acronyme anglais, à Trois-Rivières.

« C’était un gros risque pour nous de garder Chris cette année et de le perdre l’an prochain sans rien recevoir en retour », d’ajouter le directeur général, soulignant au passage que « ce ne sera pas à nous » d’assumer les risques de voir le défenseur jouer chez les pros en 2021-2022.

Avec ces dernières transactions, le Drakkar se retrouve maintenant avec une jolie banque de choix. Rioux a en effet en mains deux choix de première ronde en 2021 et deux autres en 2022. Il a également des doublés de choix de deuxième tour en 2021, 2022 et 2023.

En rigolant, le dg du Drakkar a lancé au Manic qu’il allait probablement se « tenir tranquille un peu » en ce qui concerne les transactions dans les prochains jours. Plus tard en après-midi, il a toutefois fait l’acquisition de Dylan Schives, des Remparts de Québec, contre un choix de 12e tour en 2022.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires