Mélodie Bouchard doit attendre

Mélodie Bouchard doit attendre

Mélodie Bouchard

Crédit photo : Hockey Canada

Mélodie Bouchard doit maintenant s’armer de patience et attendre des nouvelles de Hockey Canada pour la suite des choses. La Septilienne de 24 ans a connu un excellent camp à la Vitrine estivale, camp regroupant les joueuses U Sports (anciennement Sport inter universitaire canadien) et ceux du programme de développement (moins de 22 ans), qui se tenait à Calgary du 2 au 12 août.

«Ç’a super bien été. C’est un de mes meilleurs camps. Je n’ai pas été chanceuse côté but (un seul), j’ai plus fait les jeux», a laissé savoir l’attaquante, qui évoluera pour une quatrième saison avec les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa.

S’alignant avec l’équipe U Sports pour la Vitrine estivale, Bouchard et ses coéquipières ont perdu leur premier match hors-concours face à la formation nationale du Japon. Elles ont par la suite remporté leurs trois autres duels, un contre cette même formation nippone, et les deux contre l’équipe de développement canadienne (groupe A et groupe B). «On a montré qu’on faisait le poids contre celles de la NCAA», a mentionné Mélodie Bouchard.

Au-delà de ses succès et performances, c’est le secret et l’attente qui prévaut pour la suite. «On ne peut rien dévoiler aux médias sur la suite des choses pour le moment et sur ce qu’ils nous ont dit, mais le personnel de l’équipe U Sports, qui a aimé ce qu’ils ont vu de moi, m’a dit que les hauts dirigeants ont parlé de moi. Et il y a certaines choses qu’on ne sait pas encore. Mais je suis capable de lire entre les lignes», a-t-elle indiqué, avec confiance. «Je suis contente de mon camp et ça se voyait sur la glace que physiquement j’étais prête».

Même si les Universiades 2019 auront lieu en Russie au même moment que les séries pour les Gee-Gees, Bouchard a déjà eu le OK de son entraîneur si elle est retenue. Il s’agira d’une deuxième expérience en Russie pour la hockeyeuse qui y est allée en mars 2018 avec l’équipe U Sports pour un tournoi.