Maxime Bernier en visite prébudgétaire

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

Le ministre fédéral des Petites entreprises et du Tourisme, Maxime Bernier, était de passage à Sept-Îles le 23 juillet pour discuter avec les entrepreneurs de la région. Le résultat de ces rencontres permettra au gouvernement Harper d’améliorer le soutien aux gens d’affaires des petites et moyennes entreprises.

Maxime Bernier a participé à des tables rondes avec des entrepreneurs de Sept-Îles, Gaspé et Rivière-du-Loup. Il explique que cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une consultation prébudgétaire. Sa mission est de récolter les idées, pour ensuite les soumettre à son gouvernement dans l’objectif de proposer davantage de soutien aux petites et moyennes entreprises.

«C’est un devoir d’écouter la préoccupation des gens d’affaires, et d’étudier comment le gouvernement fédéral peut les aider. On sait que ce sont les entrepreneurs et les petites et moyennes entreprises qui créaient de la richesse au Canada», a déclaré Maxime Bernier en entrevue.

Le ministre va également profiter de ses rencontres pour recueillir des commentaires en sa qualité de président de la Commission sur la réduction de la paperasse. Le gouvernement conservateur élabore actuellement un plan visant à donner suite aux recommandations de la Commission dans un rapport remis au mois de janvier.

Impôt sur les entreprises
Le ministre d’État maintient sa position en faveur de l’abolition de l’impôt sur les entreprises, même si sa vision n’est pas partagée par son gouvernement. «Quand on impose les entreprises, c’est un coût additionnel pour les entrepreneurs et ce coût retombe sur le consommateur en raison de l’augmentation du prix et du service, ou sur les travailleurs en n’augmentant pas les salaires», a-t-il expliqué.

Il est cependant satisfait des actions du gouvernement fédéral concernant la diminution d’impôt pour les sociétés. Il explique que le taux d’imposition des entreprises qui était de 22 % en 2006 est passé à 15 % et que ce taux pour les petites entreprises est passé de 12 à 11 %. «C’est quand même la bonne direction et la bonne logique à suivre», a-t-il déclaré.

Le ministre salue l’esprit d’entreprise nord-côtière
Le ministre a déclaré être très content de commencer sa tournée de consultation par la ville de Sept-Îles. Il a tenu à saluer l’esprit entrepreneurial des sociétés de la région qui se développe avec le Plan Nord du gouvernement québécois.

«Ce que je remarque avec les gens de Sept-Îles, c’est qu’ils ont la volonté se prendre en main et de développer leur région», s’est-il exclamé.

Partager cet article