Mario Leblanc s’apprête à quitter Tourisme Côte-Nord

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Mario Leblanc s’apprête à quitter Tourisme Côte-Nord
Mario Leblanc quittera la direction générale de Tourisme Côte-Nord le 4 septembre.

Mario Leblanc quittera la direction générale de Tourisme Côte-Nord le 4 septembre pour aller occuper le même poste chez Tourisme Montérégie.

M. Leblanc a pris les rênes de Tourisme Côte-Nord en janvier 2017. À ce moment, il entrait en fonction dans une toute nouvelle fonction à vocation régionale, ce qui mettait fin à une direction générale par territoire pour les Associations touristiques régionales de Manicouagan et de Duplessis.

Dans un communiqué expédié aux membres lundi, Tourisme Côte-Nord rappelle que M. Leblanc avait « reçu le mandat d’harmoniser les actions des Associations touristiques régionales de Manicouagan et Duplessis afin de présenter la Côte-Nord dans son ensemble comme une destination touristique de choix. »

« Cette tâche accomplie et la fusion administrative des deux organismes étant en voie de réalisation, Mario Leblanc ira relever de nouveaux défis en prenant la direction générale de Tourisme Montérégie. »

Trouver un équilibre

Joint par téléphone, le principal concerné admet que quelques considérations d’ordre personnel ont motivé sa décision. « C’est un nouvel équilibre entre le travail et la vie personnelle que je recherchais », a-t-il expliqué. Or, cette possibilité s’est présentée en Montérégie.

M. Leblanc se dit fier des progrès réalisés depuis son arrivée. Parmi les mandats qu’il avait reçus, il y avait celui d’unir les forces en tourisme dans la région. « Je pense qu’on a bien réussi. Il reste la fusion administrative à faire », en faisant référence aux deux ATR.

Tout en notant que le développement touristique de la Côte-Nord doit se poursuivre, le directeur général insiste sur le fait que son potentiel est prometteur, mais sous-exploité.

Enfin, il se réjouit de constater qu’aujourd’hui, le tourisme dans la région est devenu un vecteur important de l’économie.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de