Marilène Gill veut poursuivre ses engagements de campagne

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Marilène Gill veut poursuivre ses engagements de campagne
La députée de la circonscription de Manicouagan, Marilène Gill, travaille sur plusieurs enjeux pour 2020. Photo courtoisie

Le désenclavement de la Côte-Nord se veut le champ de bataille des élus de la région. La députée de Manicouagan, Marilène Gill, compte également cet enjeu parmi ses priorités de 2020. 

« 2020 sera sous le signe du désenclavement », a-t-elle lancé d’entrée de jeu en entrevue avec Le Nord-Côtier. La 138, le pont sur le Saguenay et les liens inter-rives figurent parmi ses enjeux en matière de transport.

La députée veut aussi raviver le dossier des fonds de pension, son engagement de campagne, en bonifiant son projet de loi C-372, qui proposait de les protéger en cas de faillite d’une entreprise, « afin d’éviter les dommages collatéraux ». « ll faut travailler tout de suite sur ce dossier, et en accéléré. Ça menace les fonds de pension des générations futures. Il ne faut pas précariser l’existence des gens », a-t-elle laissé entendre.

La porte-parole de la deuxième opposition compte aussi poursuivre ce qui a été amorcé pour la pêche récréative, un de ses dossiers, autant pour la Côte-Nord qu’ailleurs en province.

La question de l’assurance-emploi pour les travailleurs saisonniers se retrouve également sur sa pile de dossiers. « Ça appartient aux gens. S’il y a tant de richesses, pourquoi ne pas la partager », a avancé la députée bloquiste.

Front commun

Pour 2020, la députée de Manicouagan espère que ce qui a été entrepris comme engagement continuera de bouger.

« La Côte-Nord fait front commun. Il faut aller dans le même sens, avoir un plan d’action. La Côte-Nord n’a qu’une seule voix », a-t-elle mentionné, ajoutant que les communautés autochtones doivent aussi être de la partie.

Marilène Gill veut assurer le développement de la Côte-Nord et l’occupation de son territoire. « Je vais parler aux gens, donner ce dont ils ont besoin. On existe. Comme élue, on veut le mieux pour notre population », a-t-elle soutenu.

Son rôle de whip adjointe du Bloc québécois la tiendra également fort occupée, en plus d’être en soutien pour tous les autres dossiers pour lesquels elle sera appelée à intervenir. « Avec un gouvernement minoritaire, il y a plusieurs ouvertures sur des dossiers. Il faut créer des liens, des alliances », a-t-elle fait valoir.

En terminant, Marilène Gill invite la population nord-côtière à aller à sa rencontre, à ses bureaux de Sept-Îles et de Baie-Comeau. « C’est le bureau des citoyens », a-t-elle conclu, assurant qu’elle travaillera à trouver des solutions pour eux.

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Éric Cyr Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Éric Cyr
Guest
Éric Cyr

Une députée qui a véritablement la Côte-Nord tatouée sur le coeur et qui travaille les dossiers de la région avec acharnement….