Marilène Gill décerne la Médaille de la députée de Manicouagan à sept Nord-Côtiers

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Marilène Gill décerne la Médaille de la députée de Manicouagan à sept Nord-Côtiers
Réjean Porlier, Jean-Charles Piétacho, Doris Nadeau, Denis Grenier et Randy Jones figurent parmi les lauréats de la Médaille de la députée de Manicouagan, décernée par Marilène Gill. (Photo : Le Nord-Côtier)

Plusieurs personnalités nord-côtières ont marqué la députée de Manicouagan lors des quatre dernières années de son mandat, «plusieurs noms revenaient dans mes discussions», a souligné Marilène Gill en conférence de presse à Sept-Îles mercredi matin. Elle a tenu à reconnaître leur apport en leur remettant la Médaille de la députée au terme de la 42e législature de la Chambre des communes.

«On ne leurs dit jamais qu’ils nous inspirent, qu’on les remercie», a mentionné Mme Gill pour introduire les sept lauréats.

La députée les reconnaît pour des valeurs qu’elle apprécie, «l’humilité, de travailler pour les autres», évoquant aussi le respect, l’intégrité et le fait de rassembler. «Un leader, c’est quelqu’un qu’on a envie de suivre.»

Décrit comme une immense force et faisant partie intégrante de la Basse-Côte-Nord, Randy Jones a été honoré pour la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent. L’homme fort ému, était touché de recevoir des fleurs et une médaille pour une première fois. «En 40 ans de mariage, c’est la première fois que ma femme aura des fleurs», a-t-il lancé avec humour.

Monument d’Ekuanitshit et porteur de sa communauté, Jean-Charles Piétacho a reçu la médaille pour la MRC de la Minganie.

Deux figures du milieu communautaire, Doris Nadeau de Transit Sept-Îles (MRC de Sept-Rivières) et Denis Grenier de la Fondation Cancer Fermont (MRC de Caniapiscau), ont aussi été reconnus.

La députée Marilène Gill a parlé de M. Nadeau comme «une force tranquille, un véritable humaniste, qui dédie sa vie à ceux qui ont besoin.» Pour M. Grenier, elle le définit comme un homme «qui entraîne les gens dans sa foulée.»

Sans vouloir lui attribuer directement la médaille «coup de cœur», Marilène Gill a aussi honoré le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier. «C’est quelqu’un de rassembleur, une personne qui inspire. C’est l’image de la justice, de l’équilibre.»

M. Porlier était visiblement très ému de cette reconnaissance, mentionnant à l’audience qu’il retenait le mot équilibre pour faire référence au fait d’être bien entouré.

Les deux autres lauréats de la première Médaille de la députée de Manicouagan, absents lors de la cérémonie, sont Guy Deschênes (MRC de la Haute-Côte-Nord) et Arlette Girard (MRC de Manicouagan).

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de