Marc Hervieux : Vos chansons, vos coups de coeur

Photo de Louise Savard
Par Louise Savard
Marc Hervieux : Vos chansons, vos coups de coeur
Marc Hervieux

Y-a-t-il en ce moment au Québec un artiste lyrique plus présent sur toutes les scènes et plateaux de télévision et de radio confondus que le chanteur Marc Hervieux? Probablement pas. «Épicurien de la vie, hyperactif, j’aime essayer plein de choses, je m’ennuie si je reste à la même place trop longtemps», a-t-il avoué.

Tenez-vous bien! Ce ténor à la voix impressionnante, s’exprimant tout autant dans les grands airs d’opéra qu’en chansons pop, foulera les planches du Centre des arts de Baie-Comeau le samedi 17 novembre et de la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles le lendemain. Et il sera, semble-t-il, magnifiquement accompagné.

En effet, la tournée Nos chansons se décline en deux versions, piano et voix et celle accompagnée par huit musiciens dont deux sont issus de la région, les violonistes Ligia Paquin de Sept-Îles et François Pilon de Baie-Comeau, également chef d’orchestre. C’est cette dernière formule qui sera offerte lors des deux spectacles sur la Côte-Nord.

Rencontre très conviviale

«J’aime beaucoup les tournées et le contact avec les gens. Le fait de rencontrer mon public après chacun des concerts, sans exception, c’est un plaisir immense. On fait tout le temps comme si on était autour d’un feu de camp dans la cour de quelqu’un», a confié Marc Hervieux.

C’est d’ailleurs grâce au dialogue engagé par l’artiste avec ses fans sur les réseaux sociaux et des échanges avec son public lors des spectacles antérieurs qu’est né Vos chansons, d’abord sur disque en version limitée puis en tournée en version élargie.

Hommage à Aznavour

Une panoplie de chansons aimées, demandées, suggérées par ses admirateurs en 25 ans de carrière, seront donc offertes, dont un hommage au grand chanteur Aznavour, qui vient de nous quitter. «On finit la première partie par un enchaînement en fait de six grandes chansons de Charles Aznavour. On avait prévu cette partie avant son grand départ il est vrai, mais maintenant c’est extrêmement touchant pour les gens, car on a encore plus envie de les réentendre».

Y aurait-il parmi ce vaste répertoire offert, une chanson particulièrement affectionnée par le virtuose? «Humm difficile à dire… Oui, une chanson qui est sur le disque Nos chansons. Il s’agit de LEI de Charles Aznavour, peu connue. Il en avait fait trois versions; française, italienne et anglaise. Je l’aime beaucoup».

Encourager la relève

Et s’il avait un conseil pour les plus jeunes qui veulent embrasser la carrière de chanteur lyrique? «Particulièrement aujourd’hui, il ne faut absolument pas brûler d’étapes, ça ne se peut pas de faire une carrière en musique classique si tu n’as pas fait le vrai chemin, soit les grandes écoles de musique et une formation complète parce que tu ne peux pas faire que deux ou trois concours pour y arriver sans préparation. Je n’ai jamais vu quelqu’un qui réussissait ainsi même si au départ elle est très chanceuse».

Méconnues du grand public

Étonnamment, dans le monde de l’opéra il n’y aurait jamais eu autant de jeunes vedettes québécoises qui brillent en ce moment sur les scènes internationales. «Hélas, contrairement aux athlètes sportifs, on n’en parle pas et pourtant c’est autant sinon parfois plus exigeant que la discipline sportive des championnats mondiaux. On parle beaucoup d’Eugénie Bouchard la joueuse de tennis, par contre un chanteur comme Étienne Dupuis qui vient de chanter dans La Bohème au MET (Métropolitain Opéra de New-York), qui chante en ce moment à l’Opéra de Paris et après à Berlin, on n’en parle pas. Et que dire de Jean-François Lapointe qui mène depuis 30 ans une carrière à travers le monde et dont on ne parle jamais!»

Vos chansons, un grand rendez-vous avec le chanteur polyvalent Marc Hervieux et ses huit musiciens, à Baie-Comeau le 17 novembre, 20h, et à Sept-Îles le 18 novembre, 15h.

 

Partager cet article