Marc Déry: En solo pour une première fois

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

C’est en formule solo que l’artiste se présentera au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier le 26 juillet à 20h30, au Café-Bistro l’Échouerie de Natashquan le 27 juillet à 20h30 et à l’Ancre d’or de Havre-Saint-Pierre, le 28 juillet à 20h30. Pour l’auteur-compositeur-interprète, cette prestation revêt un caractère particulier, car c’est la première fois qu’il se produira en formule solo sur scène.

Marc Déry fait partie du paysage musical québécois depuis déjà un bon moment, soit plus de 15 ans. Il s’est d’abord fait connaître au sein du groupe Zébulon qui malgré une très courte existence a su proposer au public de nombreuses chansons qui sont devenues aujourd’hui des incontournables. Dès la fin de la même décennie, il s’est lancé en solo et admet ne pas avoir véritablement vécu un après-Zébulon.

«J’ai continué à composer en espérant que les gens allaient aimer ça. Je n’ai pas vraiment senti de changements. C’était la continuité dans le travail», confie l’auteur-compositeur qui a proposé jusqu’à maintenant quatre albums en solo dont son plus récent Numéro 4 qui a été lancé en mai 2011.

Il s’est écoulé près de six ans entre la sortie de Numéro 4 et son prédécesseur À la figure. Pourtant, l’artiste n’a pas chômé pour autant durant cette période. «J’ai mon propre studio. J’ai fait beaucoup de production. Il y a eu également le retour de Zébulon et tout ça a duré un bon deux ans et demi», mentionne-t-il.

Son spectacle
Pour la présentation de son spectacle libre, l’auteur-compositeur-interprète a pu compter sur la générosité de René-Richard Cyr qui lui a fourni gratuitement quelques conseils pour la mise en scène de ce spectacle et aussi sur la collaboration de son ami de longues dates, Daniel Bélanger.

«Moi et Daniel sommes amis dans la vraie vie depuis déjà un bon moment. En lui parlant, j’ai réalisé qu’il travaillait avec René-Richard Cyr sur les Belles sœurs et je lui ai donc demandé de lui parler et de lui faire part de mon intérêt à travailler avec lui. Il a accepté de m’aider, car il apprécie grandement mon répertoire musical», souligne-t-il.

René-Richard Cyr a donc aidé Marc Déry à déterminer l’ordre des chansons selon la montée dramatique. Il a également fourni de précieux conseils à l’éclairagiste. Quant à Daniel Bélanger, il a assisté aux répétitions et y a livré ses précieux commentaires.

Marc Déry n’en est pas à sa première collaboration avec le ROSEQ puisque c’est la 6e ou 7e fois qu’il s’associe à eux dans le cadre d’une tournée. Il en a même été le porte-parole, il y a quelques années après la sortie de son album, À la figure. Grâce à cette association, il aura présenté 14 spectacles un peu partout dans l’Est-du-Québec dont à Port-Cartier, Natashquan et Havre-Saint-Pierre.

Pour lui, ce nouveau spectacle est tout un défi puisque c’est la première fois qu’il se produira seul sur scène. «Lors de ma tournée À la figure, j’étais accompagné de 16 musiciens. Cette fois-ci, j’avais envie d’oser et d’aller seul à la rencontre du public. C’est pour moi, l’ultime rencontre», affirme-t-il.

Dans son spectacle, il revisitera tout son répertoire des quinze dernières années. Il entend lui donner une toute nouvelle couleur sur scène dans cette prestation des plus intimistes. Marc Déry se dit également très heureux de revenir sur la Côte-Nord. Il a toujours apprécié notre accueil et se dit très heureux de l’intérêt des diffuseurs à son endroit. «J’ai vu certains d’entre eux très souvent et je les considère presque comme des cousins», dit-il en guise de conclusion.

Partager cet article