L’usine Arbec de Port-Cartier mettra fin à ses opérations en octobre

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
L’usine Arbec de Port-Cartier mettra fin à ses opérations en octobre

Groupe Rémabec a annoncé qu’il mettra fin aux opérations de l’usine Arbec, Bois d’oeuvre de Port-Cartier, pour une durée indéterminée vers la fin octobre à moins d’un revirement de situation majeur. 

L’usine avait repris ses activités à la mi-juillet suite à un arrêt en juin. Réjean Paré, président et chef des opérations du Groupe Rémabec affirme : « Tous les efforts que nous avons faits jusqu’à maintenant pour écouler nos sous-produits ne donnent pas les résultats espérés. Par conséquent, nous devons donc prendre des décisions qui auront un impact sur nos employés ainsi que les opérations de l’usine à court terme.» Selon le Groupe Rémabec, la situation économique engendrée par la COVID-19, notamment l’impact de celle-ci sur l’industrie des pâtes et papiers, un client pour les copeaux, rend difficile l’écoulement de leurs sous-produits.

Par voie de communiqué, Groupe Rémabec affirme vouloir aller de l’avant avec le projet de complexe intégré sur le site de Port-Cartier. « Aujourd’hui, plus que jamais, nous constatons la nécessité de réaliser le projet de Complexe intégré afin de valoriser l’ensemble de nos ressources », explique M. Paré.

Un comité a été formé par l’entreprise pour la réalisation de ce projet. Selon le président et chef des opérations du Groupe Rémabec, le projet de complexe intégré «pourra approvisionner la papetière de Baie-Comeau advenant sa réouverture, sera autonome dans le cas contraire, permettra le maintien de 280 personnes en poste en plus de créer environ 240 nouveaux emplois, tout en s’insérant dans des marchés en émergence et en croissance, tels que ceux des énergies vertes. »

Plus de détails à venir.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de