Louer un «livre vivant»!

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
Louer un «livre vivant»!

C’est ce mardi 19 mars, de midi à 18h, qu’il sera possible de louer des livres vivants à la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre de Sept-Îles. Hommes et femmes partageront en effet leurs histoires pour lutter contre la stigmatisation en santé mentale.

L’évènement «À livres ouverts» revient pour une deuxième année dans la région. Toute la population est invitée à venir louer un «livre vivant», soit à rencontrer une personne qui a vécu de près ou de loin un problème en santé mentale. Ces derniers acceptent de partager un chapitre de leur vie dans le but de créer de l’espoir et de faire croire au potentiel de rétablissement.

Transit Sept-Îles, Homme Sept-Îles, Le Phare, Éki-Lib Santé Côte-Nord et la Maison des femmes de Sept-Îles font partie des organismes qui se joignent à l’évènement. Ils font ainsi force commune afin de lutter contre la stigmatisation en santé mentale.

Une expérience enrichissante

David Leboeuf, adjoint à la direction du Transit Sept-Îles, avait participé à la première édition pour s’assurer d’y donner le plus de portée possible.

«Je l’ai fait en tant que livre vivant, parce que c’est un concept qui est vraiment venu me chercher», mentionne-t-il.

Maintenant recruteur, il rassure ceux qui souhaitent se rendre disponibles comme il l’a fait l’an dernier.

«Quand on recrute un livre vivant, on fait une entrevue et il se livre à nous. Mais tout est confidentiel et c’est la personne qui cible quel aspect de sa vie elle veut dévoiler au final», affirme M. Leboeuf.

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de