L’ITMI présente un colloque sur l’Internet des objets

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
L’ITMI présente un colloque sur l’Internet des objets
Hussein Ibrahim, directeur de l'ITMI (à gauche), est accompagné par Yves Potier, directeur du créneau IPIMM, un des collaborateurs à ce colloque sur l’Internet des objets. Photo Le Nord-Côtier

L’Internet des objets (IdO) sera le thème de la deuxième édition du colloque de l’Institut de technologie de maintenance industrielle (ITMI). Étudiants, chercheurs et travailleurs qui s’intéressent à ce volet essentiel de l’industrie 4.0 sont invités au Cégep de Sept-Îles les 11 et 12 septembre.

Nicolas Dupont

L’ITMI présentait jeudi la programmation détaillée de son deuxième colloque, sur le thème L’Internet des objets au service de l’industrie. L’événement est organisé en collaboration avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) ainsi que le créneau d’excellence en ingénierie des procédés industriels, miniers et métallurgiques (IPIMM).

«Le colloque se veut un carrefour de formation et d’échange sur l’internet des objets, leurs applications en industrie ainsi que les défis que le virage numérique impose à notre industrie», affirme Hussein Ibrahim, directeur de l’ITMI.

Une nouveauté a été ajoutée à la programmation cette année. En plus des ateliers, conférences et démonstrations, trois études de cas seront présentés aux participants. Des entrepreneurs et chercheurs qui ont appliqué des solutions concrètes en matière d’IdO partageront leur expérience avec l’auditoire.

Démystifier l’IdO

Michel Rioux, professeur à l’École de technologie supérieure et tête d’affiche de cet événement, ouvrira le colloque par une conférence portant sur ce qu’est l’IdO. De façon générale, ce concept désigne les infrastructures et systèmes qui permettent de connecter des objets physiques ou virtuels grâce aux technologies de l’information et de la communication.

«Les grandes industries de la Côte-Nord sont fermement engagés dans le virage de leurs usines au modèle 4.0. Leurs fournisseurs de biens et services devront donc apprivoiser les nouvelles technologies qui soutiennent cette conversion afin de demeurer pertinents», explique Yves Potier, directeur général du l’IPIMM.

«L’internet des objets est un élément incontournable de la connectivité entre humains, machines et produits tout au long de la chaîne de valeur que le virage exige» ajoute-t-il.

L’ensemble de la programmation, les tarifs et les liens d’inscription sont disponibles sur le site web de l’ITMI ou via sa page Facebook.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de