L’indiscipline coûte cher au Drakkar

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
L’indiscipline coûte cher au Drakkar
Auteur d'un doublé, le Biélorusse Valentin Demchenko a disputé un fort match malgré la défaite de 7-6 du Drakkar en prolongation. Photo Mario Dechamplain

L’indiscipline a coûté cher au Drakkar, mercredi soir, quand il s’est incliné 7-6, en prolongation, devant les Saguenéens de Chicoutimi et 3 363 amateurs présents au centre Georges-Vézina.

Même s’ils ont récolté un point au classement général, les membres de l’équipage ont raté une occasion en or de casser la glace, pour une première fois en sept parties, face à leurs grands rivaux du Saguenay.

En avance 4-3 après deux périodes de complétées, les visiteurs ont écopé de quatre punitions consécutives au dernier tiers et il n’en fallait pas plus pour voir les locaux revenir de l’arrière et renverser la vapeur.

Passant la majeure partie du troisième engagement à court d’un homme face à l’une des équipes de l’heure dans le circuit Courteau, les hommes de Jon Goyens ont tenu le coup en temps réglementaire, mais cela ne fut pas suffisant.

But gagnant

Le défenseur Karl Boudrias a profité d’une confusion en zone défensive pour couronner la remontée des siens en inscrivant le but gagnant avec 118 secondes d’écoulées à la période de surtemps pour permettre à son club de signer un huitième gain d’affilée.

« C’est sûr que les punitions ont fait mal en troisième période et, à force de jouer avec le feu, tu finis par te brûler », a reconnu l’entraîneur-chef du navire, qui a tout de même vu sa jeune troupe batailler jusqu’à la toute fin.

« Il y a eu plusieurs éléments positifs dans cette rencontre comparée à nos deux sorties de la fin de semaine. Notre niveau de compétition était beaucoup meilleur. Oui, il a y eu des erreurs, mais les joueurs ont travaillé jusqu’au bout et c’est de cette façon qu’ils doivent continuer tout en évitant les mauvaises punitions. »

Ce match de fou a débuté en trombe avec six buts marqués au cours des 13 premières minutes de jeu. Le Drakkar a même pris les devants 2-0 avant de voir les Sags répliquer avec trois buts sans riposte.

Demchenko

Les visiteurs ont offert du jeu plus soutenu au deuxième engagement et ont su tenir leur bout sur la glace étrangère. Le Biélorusse Valentin Demchenko, avec son premier but du match, a même permis à son club de retraiter au vestiaire avec une avance de 4-3.

L’habile numéro 13 a porté le score à 5-3 avec son deuxième filet du match, à la suite d’une superbe feinte face au gardien Anthony-Carmine Pagliarulo, mais les locaux ont choisi de modifier le scénario final.

Les joueurs de soutien, Jordan Brière (son 1er but depuis le 20 novembre dernier) et Mikisiw Awashish ont aussi marqué tout comme les vétérans de 20 ans Gabriel Proulx et Charles-Antoine Giguère.

En vitesse

Raphaël Lavoie (deux), Rafaël Harvey-Pinard (deux), Vladislav Kotkov et Patrick Kyte ont enfilé les autres buts des vainqueurs face au gardien Daniel Moody…Le Drakkar poursuit son périple vers Québec et rendra visite aux Remparts, vendredi soir, sur la glace du Centre Vidéotron.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de