Liaison Sept-Îles – Havre-Saint-Pierre : le trajet est toujours déficitaire

Photo de Nicolas Dupont
Par Nicolas Dupont
Liaison Sept-Îles – Havre-Saint-Pierre : le trajet est toujours déficitaire
Le trajet Sept-Îles - Havre-Saint-Pierre est utilisé par environ 3000 personnes par année.

La liaison entre Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre est toujours déficitaire pour Intercar et nécessite depuis quatre ans un soutien financier. Malgré tout, la compagnie compte maintenir le trajet.

Depuis quatre ans, les MRC de la Côte-Nord et le ministère des Transports du Québec soutiennent financièrement la compagnie Intercar. En 2015, elle menaçait de supprimer le trajet Sept-Îles – Havre-Saint-Pierre en raison d’un important déficit.

Afin de maintenir les trajets déficitaires, le ministère des Transports offre une aide financière provenant du programme d’aide au transport collectif. Pour recevoir l’aide, le milieu doit mettre 25 % de la somme nécessaire.

Les MRC de Sept Rivières et de la Minganie ont renouvelé leur soutien cette année pour une somme totale de 29 000 $.

Modernisation

Depuis 2015, Intercar a multiplié les efforts afin d’augmenter ses ventes. Le cas de Sept-Îles – Havre-Saint-Pierre n’est pas unique. Plusieurs trajets étaient déficitaires.

« Le plus gros développement que nous avons fait, c’est notre plateforme virtuelle pour pouvoir vendre les billets en ligne. Nous avons procédé à l’informatisation de nos terminus, pour pouvoir suivre en temps réel les ventes. Ça nous a permis de développer des promotions via le web. Par exemple, la journée du 15 novembre, tous nos billets pour les trois prochains mois sont à 50% de rabais. On fait une à deux promotions par mois », explique le président de l’entreprise, Hugo Gilbert.

La stratégie a en partie fonctionné. M. Gilbert affirme que durant les promotions, Intercar peut vendre jusqu’à quatre fois plus de billets par jour. Par contre, 90 % de ces achats se font pour la liaison Chicoutimi – Québec.

« On est rendu à l’autre étape, c’est-à-dire, d’attirer les gens qui ne sont pas dans des grands centres, vers nos plateformes numériques: le web, Facebook Twitter, Instagram. C’est là qu’on annonce nos spéciaux », lance le président.

Un service toujours utile

En moyenne, 12 personnes utilisent l’autocar entre Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre chaque jour. Il y a 250 allers-retours par année, donc le service est utilisé en moyenne par 3000 personnes. Le déficit annuel du trajet se maintient autour de 120 000 $ par an. Malgré tout, M. Gilbert indique qu’il n’a pas l’intention d’abandonner cette liaison.

« Il y a quand même une demande, car ces 3000 personnes, s’il n’y a pas de service, qu’est-ce qu’elles feraient? Ça fait quatre ans que les MRC, que les élus nous supportent. Jamais on n’a eu l’intention d’abandonner cette liaison-là. On partage l’ensemble de nos données financières avec eux. On joue à livre ouvert. »

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Rosaline Basque Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Rosaline Basque
Guest
Rosaline Basque

Très pratique je lutilissait avant c’était sécuritaire