L’Expédition Canada C3 jettera deux fois l’ancre en Minganie

Photo de Frédérick Jolicoeur Tétreault
Par Frédérick Jolicoeur Tétreault
L’Expédition Canada C3 jettera deux fois l’ancre en Minganie

Dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, un périple maritime unique de 150 jours, auquel prendront part 111 Canadiens, a été lancé à Toronto le 1er juin. Durant la troisième de ses 15 étapes, l’expédition s’arrêtera dans les communautés de Mingan et Havre-St-Pierre les 23 et 24 juin.

Les visiteurs accosteront tout d’abord, le 23 juin au matin, à l’ile aux Perroquets dans l’archipel de Mingan. Sur place, des interprètes accompagneront le groupe dans une visite guidée de l’ile et de son auberge mythique. Ensuite, les voyageurs quitteront l’Archipel afin de traverser le fleuve St-Laurent jusqu’à la Longue-Pointe-de-Mingan où ils visiteront le Grenier Boréal. Plus tard, le groupe sera attendu à Ekuanitshit pour un diner sous un shaputuan suivi d’un atelier créatif et d’une visite de la maison de la culture innue.

Pour finir cette journée chargée en découvertes, tous les gens impliqués dans le projet vont se rejoindre à la Shed à Morue d’Havre-Saint-Pierre afin de casser la croûte au rythme de la musique de Kevin Landry.
Le 24 juin, les membres de l’expédition retournent dans l’archipel cette fois-ci pour visiter les îles Quarry et Niapiskau. Pour le reste de la journée, l’équipage pourra vivre l’expérience d’une Saint-Jean-Baptiste à Havre-Saint-Pierre. Spectacles, feux sur la plage et festivités de toutes sortes boucleront le séjour en Minganie de l’Expédition Canada C3.

À bord du brise-glace de 67 mètres prendront place un total de 111 matelots soigneusement sélectionnés parmi plus de 5 000 candidatures. Ce groupe comprend notamment des scientifiques, des artistes, des aînés autochtones, des historiens, des leaders communautaires, des jeunes, des journalistes, des éducateurs, bref, un bassin représentatif de la diversité canadienne.

Un nouveau groupe de participants montera à bord à chaque nouvelle étape pour créer des liens avec les communautés locales. Comme en Minganie, la plupart des villes et villages visités offriront à leurs visiteurs séjour rempli d’activités et de découvertes.

D’un océan à l’autre
Le projet est appelé Expédition Canada C3 en raison des trois côtes par lesquelles le bateau devra naviguer afin de faire le tour du pays. En effet, le voyage qui s’est entamé dans l’Atlantique, à l’est, se poursuivra dans l’Arctique, au nord, avant de se terminer dans le Pacifique à l’ouest. Au total, les 150 jours d’expédition amèneront l’équipage à naviguer sur un itinéraire de 12 000 milles marins, de Toronto à Victoria par le passage du Nord-Ouest, soit plus de 23 000 kilomètres. L’expédition est divisée en quinze étapes de sept à douze jours chacune pendant lesquelles seront explorées les trois côtes canadiennes.

L’objectif de l’excursion est de «découvrir des zones protégées à couper le souffle, des villes animées, des localités éloignées et bien d’autres attraits encore. Le navire traversera six écozones qui présentent une grande variété d’écosystèmes, des forêts à la toundra, en passant par des plages de sable», peut-on lire sur le site officiel de l’expédition.

Partager cet article