L’Escale rassemble quelque 150 intervenants

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque

Le comité organisateur de la cinquième édition de l’Escale, qui s’est déroulée vendredi et samedi à Sept-Îles, s’est dit très satisfait de l’événement qui a permis de rassembler quelque 150 intervenants autour du thème du développement social de la Côte-Nord. Pilotée par la Conférence régionale des élus, l’activité a notamment permis une prise de conscience de laquelle découleront certainement des orientations futures.

«Un seul mot décrit l’événement : extraordinaire», s’est réjoui le président du comité organisateur de l’Escale 2011, Jude Brousseau. «Les objectifs ont été atteints, ç’a été un excellent lieu pour favoriser le réseautage, la formation… bref, pour recharger les batteries.» Parce que comme son nom l’indique, l’Escale vise avant tout à offrir une pause, pour approfondir la réflexion et les échanges sur le développement social. «Ce genre d’activité alimente le milieu en faisant une mise à niveau, un état de la situation (…) Les intervenants peuvent adapter leur travail.»

Les participants, issus de toutes les MRC de la Côte-Nord, provenaient autant du milieu municipal, de la santé, du développement social que du développement économique. Des ateliers de travail, conférences, forum et panel de discussion ont été présentés. «Le comité organisateur visait à offrir une activité équilibrée entre l’apprentissage et la participation active.»

Les gens présents ont notamment assisté à une présentation sur la dynamique économique régionale et mondiale, par l’ancien maire de la Ville de Sept-Îles, Ghislain Lévesque. René Lachapelle de la Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire, a pour sa part présenté la concertation des acteurs comme moyen de pour favoriser la mobilisation dans les communautés.

Orientations
Pour la CRÉ, l’Escale a démontré qu’il fallait continuer à investir dans le développement social. Bien que certaines villes de la région subissent une croissance économique importante, d’autres se retrouvent en décroissance. «Ça va certainement influencer nos façons de faire, c’est une belle prise de conscience», a dit M. Brousseau.

Les personnes intéressées à voir ou revoir les différentes présentations et conférences de l’Escale 2011 pourront bientôt le faire en ligne via le site Internet www.escale.ning.com.

Partager cet article