Les vieilleries à Ti-Guy : un musée de la SOPFEU à Sept-Îles

Les vieilleries à Ti-Guy : un musée de la SOPFEU à Sept-Îles
Avec « Les vieilleries à Ti-Guy », le pompier forestier Guy Lapierre a réalisé une exposition d’objets reliés à son métier. Photo Le Nord-Côtier

Dans le cadre de son 25e anniversaire, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) offre cette semaine à la population de la Côte-Nord des journées portes ouvertes à Baie-Comeau, Havre-Saint-Pierre et Sept-Îles. Les Septiliens ont profité d’une exposition unique : un musée de la SOPFEU créé par le pompier Guy Lapierre.

Nicolas Dupont

Au fond d’une salle de la base de l’organisation à Sept-Îles, on pouvait lire, épinglé avec quelques coupures de presse, « Les vieilleries à Ti-Guy ». Guy Lapierre compte 40 ans de services comme pompier forestier. D’abord pour la Société de conservation de la Côte-Nord, puis pour la SOPFEU depuis 1994.

Se définissant lui-même comme un « ramasseux », il a accumulé, au fil des ans, une foule d’objets reliés à son métier. Aidé par ses collègues, sa collection personnelle a tranquillement évolué et est devenue une exposition permanente dans les locaux de Sept-Îles. Deux étagères, dans la salle de formation, font office de support à cette exposition permanente.

Pour le 25e, la collection complète de Ti-Guy a été transformée en musée. Des dizaines d’objets rappelant l’histoire de la SOPFEU étaient exposés, dont notamment des photographies, des affiches, des casquettes, des macarons, des documents, des outils tels des haches et des godendards, ainsi qu’une tente.

Guy Lapierre prendra sa retraite dans trois ans. D’ici là, il continue à enrichir sa collection afin de la léguer à ses collègues lors de son départ. Il demande à tous ceux qui peuvent l’aider dans cette tâche de ne pas hésiter à communiquer avec lui.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de