Les trois premiers choix du Drakkar restent à bord

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Les trois premiers choix du Drakkar restent à bord
Anthony Lavoie, Félix Gagnon et Olivier Ciarlo, les trois choix de deuxième ronde du club à la dernière séance de sélection de la LHJMQ, vont amorcer la prochaine saison avec le Drakkar. Photo courtoisie Drakkar

L’heure de vérité a sonné pour les joueurs sur la corde au camp du Drakkar. Le personnel hockey souhaite toutefois attendra jusqu’à dimanche 10 h avant de révéler l’identité des joueurs retranchés, préférant mettre l’accent aujourd’hui sur la signature des trois premiers choix de l’équipe.

Ainsi, l’attaquant Félix Gagnon, le défenseur Anthony Lavoie et le gardien Olivier Ciarlo, tous repêchés en deuxième ronde en juin dernier, sont parvenus à faire leur niche à bord du Drakkar.

« Les trois ont vraiment bien fait, ils nous ont impressionné », d’indiquer le directeur général de la formation nord-côtière, Pierre Rioux, à propos des trois joueurs de 16 ans. « Cette saison, on est dans une belle situation pour les développer. On s’entraîne du mardi au jeudi, on joue la fin de semaine et les gars peuvent faire leur entraînement individuel et leurs cours ici (au centre Henry-Leonard). »

« Un gars comme Léo St-Michel (retranché jeudi) est vraiment à caractère offensif et s’il n’a pas une place dans le top 6, ça n’aide pas son développement. Il a bien fait aussi, mais il n’y a pas de place pour l’instant sur les deux premiers trios. Avec Gagnon et Lavoie, ils pourront s’intégrer tranquillement et ils auront des rôles plus importants en lien avec leur progression. Avec le temps, leur éthique de travail va faire en sorte qu’ils vont en avoir plus. »

Dufort a surpris

Un autre qui a attiré l’attention de Rioux et du personnel d’entraîneurs est Isaac Dufort, qui lui aussi aura un poste en début de campagne. « J’aime son style de jeu, il a de la hargne. Il a aussi un bon hockey sense et il peut évoluer en désavantage numérique », de faire valoir le dg.

Quant à la situation chez les portiers, il y aura bien trois gardiens, comme l’avait déjà laissé entendre le directeur général. Lucas Fitzpatrick aura 60 % des départs, tandis que Ventsislav Shingarov et Olivier Ciarlo se partageront équitablement le travail comme numéro 2. « Tout le monde, les agents, les parents et les joueurs sont bien à l’aise avec cette situation, qui va durer au moins jusqu’à Noël. »

Quant aux dernières coupures, elles seront annoncées dimanche matin, à la fermeture de la période de transactions dans la LHJMQ. L’impression de Rioux était que cette heure limite ne devrait pas être annonciatrice de plusieurs échanges, surtout du côté des joueurs de 20 ans, « où il ne semble pas y avoir un gros marché », a-t-il soutenu.

Un match sans histoire

Ah oui, il y avait une rencontre samedi après-midi entre le Drakkar et les Saguenéens de Chicoutimi, une troisième en cinq jours. Le Drakkar l’a emporté 3-2.

Les Sags ont ouvert le pointage en première lorsque Tristan Fortin a reçu le disque devant le but, gracieuseté d’un cafouillage entre Étienne Arseneau et Shingarov. Gabriel Belley-Pelletier a répliqué pour le Drakkar d’un tir précis à la droite de Sergei Litvinov.

Au dernier tiers, Xavier Fortin, bien placé dans l’enclave, a accepté la belle passe de Nathael Roy avant de battre Jérémie Bergeron. Nathan Légaré a ensuite enchaîné sur un tir de loin que Bergeron aurait dû facilement stopper. Fabrice Fortin a complété la marque pour les visiteurs, aux dépens de Fitzpatrick.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires