Les péripéties des membres de la famille Lelutin se poursuivent!

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Les péripéties des membres de la famille Lelutin se poursuivent!
Capucin et les autres membres de la famille Lelutin ont fait bien des mauvais coups à Port-Cartier dans les dernières semaines, notamment au Renard Bleu.

Si Dame Nature a eu raison de la Grande Battue dimanche, forçant la Ville de Port-Cartier a modifié ses plans pour l’activité familiale dans les sentiers de la Taïga, les membres de la famille Lelutin ne s’en tireront pas si facilement. Une autre alternative est mise sur pied pour cette première édition.

Les organisateurs de la Grande Battue proposent à la population port-cartoise de déambuler dans le «Sentier des Lutins» entre le 18 décembre et le 4 janvier pour y dénicher les petites créatures qui y seront cachées.

Pour ce rendez-vous sous forme de «cherche et trouve», les formulaires de participation seront disponibles au Renard Bleu et à la Boutique Marie-Fleur, où vous pourrez par la suite les déposer dûment remplis. Vous pouvez aussi procéder en ligne sur le site Web de la Ville au www.villeport-cartier.com. Une distribution de formulaire se fera aussi dans les écoles primaires et les centres de la petite enfance de Port-Cartier.

L’activité, qui devait se faire avec animations et interactions, a donc dû être revampée de façon à poursuivre l’engouement manifesté par la population.

«Depuis la mi-novembre, les lutins sont omniprésents dans la ville de Port-Cartier. Les gens ont suivi de très près leurs péripéties et nous nous devions de faire en sorte que l’activité ait lieu. La logistique de la journée était prévue au quart de tour, mais Dame Nature a décidé de nous ajouter un défi supplémentaire», indique Line Bordage, conseillère Tourisme et Relations avec le milieu à la Ville de Port-Cartier. Quelques-uns des éléments qui étaient prévus pour cette année serviront l’an prochain.

«Nous faisons appel à tous ceux qui profiteront des lieux pour voir à la conservation des installations et, surtout, à respecter les mesures sanitaires en cours. Bref, nous faisons appel au civisme et à la collaboration de tous», souligne Diane Roux, superviseure aux sports du Service des loisirs et de la culture de la Ville de Port-Cartier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires