Les jeunes entrepreneurs de région, ces futurs bâtisseurs

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Les jeunes entrepreneurs de région, ces futurs bâtisseurs
« C’est à nous de prendre le flambeau pour être les bâtisseurs du Baie-Comeau de demain » dit Tobby Gagné, étudiant en politique et en communication à l'Université de Montréal et originaire de la Côte-Nord.

« On est entre bonnes mains. » Voilà les paroles de la ministre des Langues officielles et du Développement économique, Mélanie Joly, qui résumait la rencontre de la semaine dernière entre elle et six jeunes entrepreneurs de régions, dont le jeune Tobby Gagné, étudiant en politique et en communication à l’Université de Montréal et originaire de la Côte-Nord.

Seul représentant de la région, M. Gagné a eu la chance d’échanger avec la ministre et sa secrétaire parlementaire, Élisabeth Brière. L’échange a porté sur une chose importante selon lui, « la place de l’innovation et les technologies émergentes dans la diversification économique d’une région comme la Côte-Nord ».

Le jeune entrepreneur fait partie du regroupement de l’association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec (ACEE), un réseau constitué de plusieurs clubs d’entrepreneurs de cégeps et d’universités.

Tobby est également président du club UdeM Entreprend et cofondateur du club entrepreneuriat Manicouagan lors de son passage au cégep de Baie-Comeau.

« La région est contrainte dans un écosystème d’industrie. L’innovation est présente, mais elle se fait autour des grandes industries qui sont présentes sur le territoire. Maintenant, il faut essayer de se diversifier », exprime-t-il.

Le jeune étudiant nord-côtier tient à rappeler l’importance de nos bâtisseurs et invite « la nouvelle génération à devenir nos bâtisseurs de demain comme l’ont été nos pères et grands-pères ».

M. Gagné a également un conseil pour les prochaines générations d’entrepreneurs. « Il y a un stéréotype qui dit que la compétence vient avec l’âge. C’est faux, c’est l’expérience qui vient avec l’âge. On peut être très compétent à un très jeune âge et avoir de grandes ambitions. Il ne faut pas se limiter à ce qu’on entend et ce qu’on connaît, il faut oser », ajoute-t-il.

De son côté, la ministre Joly a profité de la rencontre pour expliquer l’importance « d’assurer un accès aux opportunités pour les jeunes de la région et aussi de permettre aux jeunes de créer leurs propres emplois ».

« On a beaucoup parlé d’entreprises vertes. De lancer une entreprise dans les énergies propres. Il y a des façons d’aider ces entreprises-là », dit-elle en invitant les jeunes à s’investir à l’aide des nombreuses ressources mises en place pour appuyer les nouveaux entrepreneurs.

Quant à Tobby Gagné, il prévoit continuer ses études à distance ici même à Baie-Comeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires