Les Denis Drolet s’arrêtent dans la région

Photo de Nassima Bennaceur
Par Nassima Bennaceur
Les Denis Drolet s’arrêtent dans la région
Les Denis Drolet, en spectacle à Port-Cartier le 14 mai, à Havre-Saint-Pierre le 15 et à Sept-Îles le 17 mai.

Sébastien Dubé et Vincent Léonard, le duo d’humoristes-chocs des Denis Drolet, sont en tournée partout au Québec avec le spectacle En attendant le beau temps. Ils seront de passage à Café-Théâtre Graffiti de Port-Cartier le 14 mai, le lendemain à la Shed-à-Morue de Havre-Saint-Pierre et le vendredi 17 mai à Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles. Il s’agit du spectacle prévu à la fin février, mais reporté en raison du mauvais temps. Cette fois, le beau temps joue en leur faveur.

C’est la grande première dans la région pour ce spectacle. Les Denis Drolet viennent nous présenter leur quatrième spectacle, En attendant le beau temps, au sens propre comme au sens figuré, bien entendu toujours avec leur touche absurde devenue leur marque de commerce depuis 20 ans.

Ce quatrième tome de Sébastien et Vincent aborde autant le climat polaire que les problèmes sociaux en tous genres, d’injustice ou encore de guerre dont nous faisons face au quotidien. Mais en attendant, le duo vous fait oublier tous ces soucis-là!

«Avec le climat social, nous attendons tous après quelque chose, on dirait qu’on est stand bye. On trouvait ça bien intéressant comme trame de show», dit Vincent Léonard.

Le spectacle parle de plusieurs thèmes, plutôt sérieux et sombres comme le vide, la mort ou la fatalité, avec un mélange de burlesque, de clown, de cocasse et une purée de trash pour alléger tout ça.

Les Denis Drolet pointent du doigt le fait que nous vivons dans un monde de transition, que ce soit dans les communications, dans les technologies, et que tout va bien trop en accéléré, et finalement, c’est bien absurde de vivre dans un rythme comme cela.

«Tant qu’aller dans un monde où tout va trop vite, où tout le monde est en train de se perdre, et bien autant aller voir les Denis Drolet qui sont peut-être la moins absurde des solutions à tout ça», rigole Vincent.

Après 20 ans de carrière, le duo à décider de ne pas se mettre de limite dans leur humour, car Sébastien et Vincent veulent faire ce qu’ils aiment plus que tout et veulent que leur humour soit un humour populaire.

«Les gens aiment les Denis Drôlet assumés, ils en ont envie pour sortir de leur quotidien. On aime vulgariser ce quotidien-là pour en rire, on se le permet d’aller loin, car les personnages sont grossiers, c’est ce qui nous fait rire», rapporte l’humoriste.

Lâchez vos iPhone et venez plonger dans l’univers d’un duo de frère de 40 ans déjanté, qui porte un regard sur la vie tout en s’amusant et vous faisant replonger dans le domaine de l’enfance!

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de