Les Coasters, un film à la triple personnalité

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Les Coasters, un film à la triple personnalité
Une des scènes du film Les Coasters.

Les Coasters, le film de clôture de la 29e édition du Festival du film de Sept-Îles, a pour objectif de faire découvrir la Basse-Côte-Nord et ses habitants. Il a la triple personnalité des communautés innues, anglophones et francophones qu’il fait découvrir.

Le long métrage a été principalement tourné dans la communauté innue d’Unamen Shipu (La Romaine), dans les villages anglophones de Chevery et Harrington Harbour, ainsi qu’au village francophone de Tête-à-la-Baleine.

Les coréalisateurs Nicolas-Alexandre Tremblay et Stéphane Trottier y ont suivi une dizaine de personnages dans leur quotidien afin de bien dépeindre la réalité et les enjeux des Coasters.

«C’est vraiment loin d’être une carte postale ou un vidéo touristique, même s’il y a de belles images et que ça va donner envie aux gens d’y aller», précise Nicolas-Alexandre Tremblay.

Le film sera diffusé le 3 février à 15h en version bilingue anglais-français, avec sous-titres dans l’autre langue. La diffusion aura lieu simultanément au Ciné-Graff de Port-Cartier et à la Salle Jean-Marc-Dion, où environ 700 billets sont en vente.

«On est vraiment fébriles de voir le film dans une salle aussi nombreuse. C’est tout un honneur d’être présents et d’être invités pour le film de fermeture», dit Stéphane Trottier.

Beaudoin Lalo, un Innu d’Unamen Shipu qui a joué dans le film, viendra rejoindre les coréalisateurs pour le Festival.

À la source

Le film a été lancé à Montréal en novembre dernier. Quelques dizaines de projections ont eu lieu ou sont prévues dans les prochaines semaines dans tout le Québec.

Dès la fin du Festival du film de Sept-Îles, les deux hommes iront présenter Les Coasters sur la Basse-Côte-Nord. Ils se rendront au bout de la route 138 à Kegaska, où ils enfourcheront des motoneiges pour emprunter la mythique Route blanche.

«Ça va être une bonne façon de boucler la boucle et de passer un bon moment avec nos amis là-bas. On espère qu’ils vont être fiers de voir leur territoire et leur mode de vie mis comme ça sur grand écran», dit Nicolas-Alexandre Tremblay.

Carnaval Coasters

La diffusion du film sera précédée par la Journée Carnaval Coasters. Celle-ci se tiendra le samedi 2 février au Vieux-Poste de Sept-Îles dans le cadre du Festival.

La patinoire et la glissade seront ouvertes de 10h à 21h. Musique, popcorn, soupe chaude et breuvages chauds seront disponibles en après-midi.

La soirée sera chaude avec musique et danse folklorique à 19h, suivi de DJ Rodrigo à compter de 22h.

Partager cet article