Les Anciens soulèvent la Minganie

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Les Anciens soulèvent la Minganie
Martin Beaudin, maire de Longue-Pointe-de-Mingan, Jean-Charles Piétacho, chef d'Ekuanitshit, et Pierre Cormier, maire de Havre-Saint-Pierre, procèdent à la mise au jeu protocolaire avec les capitaines des anciens, Guy Carbonneau pour les Canadiens et Alain Côté pour les Nordiques. (Photo : Josée Boudreau)

Les anciens Canadiens et Nordiques ont soulevé la foule samedi et dimanche à l’aréna Denis-Perron de Havre-Saint-Pierre. C’est un pari réussi pour la municipalité de Longue-Pointe-de-Mingan, qui a su rallier les communautés afin de faire de l’évènement un succès.

Martin Beaudin, maire de Longue-Pointe-de-Mingan, ne cache pas sa satisfaction. Les deux matchs se sont déroulés sans anicroche (sauf peut-être pour l’arbitre qui s’est fait entarter par les joueurs…) et plus de 1 500 billets ont été vendus.

Les chiffres définitifs ne sont pas encore connus, mais il est déjà acquis que l’évènement dégagera un surplus. Cela bénéficiera aux trois partenaires de l’évènement, à savoir le comité culturel de Longue-Pointe-de-Mingan, l’organisme Mingan pour les jeunes et les associations de hockey mineur et de ringuette de Havre-Saint-Pierre.

«Tous les profits de l’activité vont être séparés et remis à des organismes pour des jeunes», annonce M. Beaudin.

«Ça prouve que si on marche en équipe, on est capable d’avoir quelque chose de gros même si on est des petits villages», félicite-t-il.

Joueurs charmés

Le maire rapporte que les joueurs ont adoré leur présence en Minganie. Le souper du samedi soir à Longue-Pointe-de-Mingan en compagnie des commanditaires, des bénévoles et des conjoints a notamment été un franc succès.

«La salle était vraiment à couper le souffle», affirme-t-il. «On a réussi à trouver des fruits de mer même si ce n’est pas la saison et c’est des gens locaux qui ont mis la main à la pâte pour préparer les plats», ajoute-t-il.

Joueurs et invités se sont mélangés sans formalité lors de la soirée, au grand bonheur de tous. Il insiste d’ailleurs sur la grande gentillesse des vedettes et de leur générosité.

Les hockeyeurs auraient également adoré leur expérience sur la Côte-Nord.

«On s’est fait accueillir comme des rock stars, on ne peut pas demander mieux», aurait dit l’un d’eux au maire Beaudin.

Hymne national Innu

Un des évènements marquants de la fin de semaine a été l’hymne national du match du samedi. Celui-ci a été interprété en français et en innu.

Des joueurs des différents villages et communautés autochtones ont également pris part aux deux matchs.

Les anciens Canadiens ont remporté le match de samedi 10 à 7, tandis que les anciens Nordiques ont gagné 10 à 9 le dimanche.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de