L’Élyme des sables s’ajuste à la COVID-19

Photo de Vincent Rioux-Berrouard
Par Vincent Rioux-Berrouard
L’Élyme des sables s’ajuste à la COVID-19

Durant cette période de lutte contre la propagation de la COVID-19, tout le monde doit s’adapter à de nouvelles mesures incluant la maison de soins palliatifs située à Sept-Îles, l’Élyme des sables.

Selon un décret gouvernemental, tous les visiteurs sont interdits dans ce type d’institution sauf si la personne est dans ses derniers moments de vie (24 à 48 heures). Alors, il est permis à un nombre limité des membres de sa famille de lui rendre visite si ceux-ci n’ont aucun symptôme de la COVID-19.

Suzanne Cassista, directrice générale de l’Élyme des sables, affirme qu’il s’agit d’une mesure qui est difficile à accepter pour les familles qui voudraient passer le plus de temps possible avec leurs proches en fin de vie, mais qu’elle est nécessaire.

Pour favoriser les rencontres, il y a la galerie arrière de l’Élyme des sables. À cet endroit, les gens peuvent venir voir leur proche pourvu qu’ils respectent des règles strictes, dont celle de la distanciation sociale.

Mme Cassista nous explique que, pour faciliter la communication, entre une personne en fin de vie et ses proches, il y a le système Aetonix. Il s’agit d’une plateforme de conversation vidéo. L’avantage de ce système d’appel selon la directrice générale est que le résident peut faire des appels sans avoir besoin d’un appareil intelligent ou de se rappeler d’un numéro de téléphone.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de