Le Vent du Nord et Väsen : Une brise musicale à saveur nordique s’amène sur la Côte

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

Avec sept albums à son actif en 10 ans et plus de 100 spectacles offerts annuellement, le groupe Le Vent du Nord figure parmi les groupes les plus actifs du milieu musical traditionnel. Lors de sa visite sur la Côte-Nord, il effectuera un arrêt au sous-sol de l’église de Havre-Saint-Pierre, le 23 janvier à 20h et au Centre des congrès de Sept-Îles, le 24 janvier à 20h, afin d’y présenter en compagnie de la formation suédoise Väsen, le spectacle Connexions nordiques.

«En janvier 2012, nous avons collaboré avec Väsen lors d’un spectacle présenté à Glasgow. La connexion étant bonne entre les deux groupes, nous avons également présenté une douzaine de concerts conjoints dans les pays scandinaves. C’est ce spectacle que nous avons décidé de transporter au Québec», a précisé un des membres fondateurs du groupe Le Vent du Nord, Olivier Demers.

Dans Connexions nordiques, les sept musiciens des deux formations sont la plupart du temps ensemble sur scène. Le spectacle se divise en deux parties. La première étant celle consacrée au répertoire suédois de Väsen, alors que la seconde est plutôt consacrée au groupe Le Vent du Nord. «Avec les années de tournée, nous avons constaté que les Québécois et les Suédois se ressemblaient, même s’il n’y a pas de liens de parenté, a-t-il remarqué. Nous avons constaté que nos deux musiques se fondent bien ensemble grâce à l’aspect nordique qu’elles comportent.»

Dans son répertoire musical, la formation Le Vent du Nord trouve important d’y ajouter de ses compositions. Certaines de ses chansons étant très festives, alors que d’autres se veulent plutôt introspectives. La préoccupation première du groupe demeure celle de raconter de belles histoires sur le Québec. C’est pour ce faire qu’il se donne pour mission d’aller à la recherche de beaux textes puisque ses membres sont également des amoureux des mots.

Selon Olivier Demers, le succès obtenu par la musique traditionnelle, ces derniers temps, serait attribuable au fait que cette musique a un côté réconfortant. «Dans un monde où le virtuel et la rapidité occupent une grande place, je constate que la musique acoustique gagne en popularité. Elle semble apporter un certain réconfort et réchauffement du cœur à ceux qui l’écoutent. Les gens apprécient aussi grandement ses imperfections, car elles font partie intégrante de la vie», a-t-il avancé.

De véritables virtuoses
À l’écoute des commentaires de M. Demers vis-à-vis la formation, force est de constater que ses trois membres sont des musiciens de calibre. Certains instituts d’enseignement de la musique portant même le nom d’un de ses membres, Olaf Johansson. De plus, la chimie au sein de groupe est demeurée aussi solide qu’à ses débuts, même si le groupe dispose désormais d’un parcours professionnel d’au moins 25 ans et de 15 albums. Cela s’explique peut-être par le fait les membres se soient fixés des règles dès le départ, afin de viser à maintenir un certain équilibre au quotidien.

Le Vent du Nord est un groupe de musique traditionnel québécois composé d’Olivier Demers (violon), Réjean Brunet (accordéon), Nicolas Boulerice (vielle à roue) et Simon Beaudry (guitare). Une formation qui a souligné son 10e anniversaire au début 2012 lors d’un concert à Glasgow. (Photo : Stéphane Najman)

Partager cet article