«Le roux fait des memes», grand gagnant du volet scolaire des Dragons

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
«Le roux fait des memes», grand gagnant du volet scolaire des Dragons
Les grands gagnants du volet scolaire des Dragons, les étudiants de l’IESI Mathieu Vallières, Noémie Langlois et Francis Vibert, en compagnie de l’enseignant Robert Gatien. (Photo : Le Nord-Côtier)

C’est un projet des étudiants de l’Institut d’enseignement de Sept-Îles (IESI) qui a remporté le volet scolaire du concours entrepreneurial Les Dragons Sept-Rivières. Les administrateurs de la page Facebook «Le roux fait des memes» ont charmé le jury et souhaitent maintenant voir leur auditoire grandir.

Cinq projets ont été présentés aux Dragons Coach mercredi avant-midi au Centre des congrès de Sept-Îles. Avec Global Hockey, trois étudiants de l’IESI envisageaient de concevoir des ustensiles de BBQ avec des bâtons de hockey recyclés. L’école Queen Elisabeth était de la compétition avec le projet Senior Lounge de ses étudiants de secondaire 5. Un étudiant innu de l’IESI proposait quant à lui «Fabien création», un projet d’artisanat autochtone. «La Fabrique», un projet des étudiants du Centre Éducatif l’Abri Port-Cartier, a également été présentée aux Dragons.

C’est finalement la proposition de Francis Vibert, Noémie Langlois et Mathieu Vallières qui a remporté le grand prix de 500$. Avec leur page Facebook «Le roux fait des memes», les trois jeunes étudiants contribuent à faire rire les internautes.

«Un de mes amis a créé cette page en 2016, un peu à la blague. Un an plus tard, j’ai commencé à y mettre des memes et ça s’est développé avec le temps», raconte Francis Vibert.

Pour faire court, un «meme» est une image accompagnée d’un petit texte. Humoristique, le «meme» est conçu pour être partagé sur les réseaux sociaux.

«On n’aurait jamais pensé se rendre là»

Les trois amis, qui travaillent pour la plupart dans le service à la clientèle, s’inspirent de leur quotidien et de leur travail pour alimenter leur page, qui compte 320 abonnés à l’heure actuelle.

«Aux sélections de lundi dernier, on voyait défiler un à un les autres projets. Ils étaient tous incroyables. Après avoir présenté le nôtre, on s’est dit qu’on allait maintenant regarder qui allait gagner. On ne s’attendait pas à ce que ça soit nous qui viennent présenter notre projet aux Dragons aujourd’hui (mercredi)», se réjouit Noémie Langlois.

Avec le grand prix de 500$, ils investiront dans la publicité ainsi que dans la marchandise disponible sur la page Facebook. Leur objectif est maintenant d’atteindre les 1000 abonnés, afin d’obtenir une meilleure visibilité sur le web.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de