Le retour du Saaremaa I attendra

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le retour du Saaremaa I attendra
Le CTMA Vacancier prolonge de quelques jours sa présence à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Le Saaremaa I ne reprendra pas le service à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout le mardi 21 janvier tel que prévu initialement. Étant donné que le CTMA Vacancier demeure disponible pour quelques jours encore, la Société des traversiers du Québec (STQ) a décidé d’en profiter.

« Ce matin (lundi), on a eu la confirmation que le CTMA Vacancier n’avait pas à retourner prendre la relève du Madeleine aux Îles-de-la-Madeleine en raison des glaces », a précisé la porte-parole de société d’État, Audrey Cloutier.

Le Saaremaa I est cependant fin prêt à reprendre le collier dès que le CTMA Vacancier sera rappelé à la maison. Pour le moment, il demeure amarré dans le port de Trois-Rivières puisqu’il n’y a pas de place pour l’accueillir dans le port de Matane, où se trouve aussi le F.-A.-Gauthier depuis décembre. Selon Mme Cloutier, on en profite pour réaliser d’autres travaux qui, de toutes façons, auraient été à faire ultérieurement.

Faut-il rappeler que le Saaremaa I a passé les deux dernières semaines dans le port trifluvien. Il a subi des travaux pour mettre à niveau ses équipements de protection et de lutte contre les incendies, exigés par Transports Canada pour répondre aux normes. On parle notamment de travaux à la console du système de détection et de l’inspection et des tests aux équipements de combat contre le feu.

On se souviendra que le CTMA Vacancier s’était amené des Îles-de-la-Madeleine pour assurer le service entre Matane et la Côte-Nord du 6 au 20 janvier. Pendant cette période, seule la journée du 19 a été marquée par des interruptions de traversée dues aux conditions météo défavorables. Il faut dire qu’en général, la météo a été plutôt clémente.

Interpellée au sujet de la fiabilité du service offert par le CTMA Vacancier, Audrey Cloutier rappelle que le Saaremaa I avait également connu une constance dans les liaisons les semaines précédentes. Outre pour la première moitié de la journée du 24 décembre, le navire a effectivement toujours respecté l’horaire régulier.

Le F.-A.-Gauthier

Pour ce qui est des travaux de réparation des moteurs sur le F.-A.-Gauthier, peu d’information n’a encore été rendue publique.

Par contre, on sait que le navire a effectué des premiers tests en mer lundi. La porte-parole de la STQ parle d’essais préliminaires « pour tester ce qui a été fait à bord et si ça répond bien ».

Cette dernière tient cependant à souligner que ces premiers essais ne doivent pas être vus comme une reprise imminente du service du F.-A.-Gauthier. D’autres tests pourraient être réalisés dans les prochains jours.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de