Le quai de Saint-Augustin tombe en morceaux

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Le quai de Saint-Augustin tombe en morceaux
Le quai de Saint-Augustin en 2018.

Le quai du village de Saint-Augustin tombe littéralement en morceaux. Pêches et Océans Canada (POC) le considère comme non sécuritaire depuis 2015, mais néglige d’effectuer les réparations nécessaires. Le quai serait maintenant non sécuritaire et dangereux.  

Le quai des pêcheurs à Saint-Augustin a été construit en plusieurs phases de 1962 à 1989. Il est entre autres utilisé par l’aéroglisseur et par une barge de la Société des Transports du Québec (STQ) pour transporter des passagers et des marchandises. La réserve innue de Pakua Shipi, le port et l’aéroport sont situés du côté opposé de la rivière Saint-Augustin. Aucun pont ne relie les deux rives.

En 2015, une ingénieure de Pêches et Océans constatait l’état de dégradation du quai. Elle y note que le quai n’a pas été conçu pour accueillir une barge et que cela accélère sa dégradation.

Le quai de Saint-Augustin en 2016. (Photo : Corain Driscoll)

«Il est maintenant clair que la sécurité des utilisateurs ne peut être assurée au quai de Saint-Augustin avec les stress présentement imposés au quai dans sa condition actuelle. Des réparations et des mesures restrictives sont fortement nécessaires», écrivait l’ingénieure.

La directrice générale de Saint-Augustin, Corain Driscoll, explique que POC n’a pas fait les travaux correctifs nécessaires. De son côté, la STQ ne procèderait pas aux travaux pour la simple raison qu’il appartient à Pêches et Océans.

Danger

Les photos de 2012 à 2018 fournies au Nord-Côtier sont éloquentes. L’un des coins du quai s’est complètement affaisé depuis 2012, la charpente de bois a disparu depuis 2016 et la dalle de béton est partiellement suspendue dans le vide. Selon Corain Driscoll, l’état se dégrade année après année.

«Le quai pourrait lâcher. Il pourrait littéralement couler. S’il y a des gens dessus, ils vont tomber avec. C’est vraiment dangereux. Je pense que la CNESST, s’ils voient les conditions dans lesquelles ces hommes [de la Société des traversiers du Québec] travaillent, ils vont le fermer immédiatement», craint-elle.

Le préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones déplore que le fédéral abandonne ainsi une de ses infrastructures.

«On devrait être pas mal plus respectueux envers l’environnement. C’est une des plus grosses rivières à saumon, et regarde le dégât qu’ils vont laisser dans cette rivière-là», soulève-t-il.

La municipalité de Saint-Augustin compte 770 habitants et la communauté de Pakua Shipi a une population de 305 personnes.

Plus essentiel

La direction régionale des communications de Pêches et Océans Canada a indiqué que le quai de Saint-Augustin n’est plus essentiel à son programme «Ports pour petits bateaux». Des discussions seraient en cours avec la STQ pour en transférer la propriété.

«Dans l’intervalle, nous nous assurons que les sections du quai, considérées en mauvais état ou non sécuritaires, soient interdites d’accès», a rassuré le ministère.

Pêches et Océans n’a pas été en mesure de fournir plus de précisions avant la publication de l’article. Plus de détails sont attendus dans les prochains jours.

 

 

 

Partager cet article